▶️Recevez 1 mail privé & gratuit TOUS LES JOURS pour apprendre à PLAIRE aux femmes (même si vous êtes MOCHES) : cliquez ici !◀️

Le secret du séducteur

le-secret-du-seducteur

Le secret du séducteur

Pour cette nouvelle année, voici un article un peu plus théorique sur la séduction en général : le secret du séducteur. Comme vous le savez, vu que vous lisez mon blog, je prône (et prônerai toujours) la SIMPLIFICATION de votre vision de la séduction. Voir les choses simplement. Faire les choses simplement. Toujours aller droit au but, prendre l’autoroute, le chemin le plus direct.

Et c’est ce que je vais faire à travers cet article. Aujourd’hui, nous allons donc parler COUILLES ! Ou plus exactement, parler testostérone 🙂 Et si je vous disais que l’unique secret du séducteur résidait là-dedans ? Difficile à croire ? À moins que vous ne le saviez déjà ? Eh bien voici ce que je vais vous conter, à travers une petite histoire illustrative pour imager tout ça.

 

Jean le timide amoureux

Prenons un timide amoureux, et appelons-le Jean (désolé pour mes lecteurs qui portent ce prénom 🙂 ). Ce que j’appelle “le timide amoureux”, c’est le contraire du séducteur, donc le mec qui n’a aucune chance de ravir le cœur de la belle. Et ceci pour une raison toute simple : il ne parvient pas à viriliser son comportement , à mettre en DANGER la femme, pour provoquer chez elle, une tension sexuelle, ou un désir.

Le timide amoureux a peur ! Il désire secrètement (et hardiment) cette belle femme, mais bloque. Il bloque sur l’approche pour se rendre attirant. Il bloque sur le rapport en se limitant à la simple amitié. Il bloque sur l’excitation, incapable de manifester sa virilité et son envie de sexe avec elle. Jean trouve cela SALE, honteux, et est convaincu que c’est sa gentillesse qui fera la différence (puisque c’est ce que ragotent nos chères et tendres, et sa mère aussi 🙂 )

La peur submerge Jean de tout son être, rendant par conséquent la relation amoureuse impossible à naître. Il est donc important de lui apprendre intellectuellement les raisons de son échec (en lisant le blog par exemple 🙂 ). Mais cela ne suffit pas pour AGIR, et surtout, réussir. L’action est indispensable à tout succès, mais notre timide amoureux bloque sur cette étape fondamentale. Alors par pure jalousie, il déteste les séducteurs qui réussissent, haïssant leur réussite. Il les déteste, mais veut secrètement leur ressembler. Il tente alors de les imiter. Mais étant incongruent avec ce qu’il est à intérieur, il n’y parviendra pas. La réalité du terrain vient effacer toutes les certitudes théoriques, et devant la femme ciblée, notre timide amoureux oublie les principes, pour se vautrer lamentablement devant sa beauté fatale.

Alors oui, il s’agira d’un échec, et tout échec apporte son lot de leçons. Il apprendra beaucoup, mais combien de temps lui faudra-t-il pour évacuer tous les blocages, et ENFIN, traverser le tunnel ?

 

Faire face

En parallèle, Jean a pris des leçons de Kung-Fu pour apprendre à se battre et se protéger. Il prendra des heures de cours avec Maître Pô qui lui donnera conseils, apprentissage, réconfort, astuces……Il progressera mentalement, techniquement, spirituellement. Mais face au danger, seule la victoire lui donnera la confiance suprême. Alors une question se pose : comment glaner cette victoire malgré les échecs s’amoncelant ?

La solution se trouve seulement chez Jean, c’est à lui d’avoir les COUILLES de frapper le premier coup et de trouver l’énergie pour le faire. Il doit se jeter à l’eau, se faire mal, vaincre sa putain de trouille. Mais ce jour-là, Maitre Pô sera absent. Il devra donc le faire seul.

Alors, qui donnera l’énergie au petit trouillard d’affronter sa peur ?

jean-le-timide-amoureux

Jean le timide amoureux.

 

Serge le séducteur

Prenons un autre exemple, celui d’un dragueur né, qui est par un heureux hasard l’un des amis de Jean. Appelons-le Serge. À côté de cet excellent séducteur, Jean était toujours encore puceau au même âge.

Serge est un vrai séducteur, aucune femme ne lui résiste. Son charme a fait tomber bien des forteresses, mais quel est son secret ? Il n’est pas riche , ni beau , ni très intelligent, mais arrogant et égoïste . À côté de lui, Jean est tout l’inverse : beau visage , grand , intelligent , sensible , riche. Et pourtant, il ne parvient pas à séduire !

Un soir, alors qu’ils sont de sortie dans un bar, Serge & Jean rencontrent une belle blonde lors d’une soirée. Et Serge, étant ce soir de bonne humeur, veut tout faire pour dépuceler son ami. Il montre à Jean cette jolie créature et le motive pour aller à sa rencontre.

Jean, tout tremblant, s’approche de notre Miss, le visage pâle et les mains moites.
Il ose un petit bonjour timide, puis reste les bras croisés devant cette merveilleuse beauté, ne sachant que dire, complètement déstabilisé par ses longues jambes croisées. La Miss lance un sourire, et comme elle est bien lunée, l’invite à s’asseoir à côté d’elle. Jean ne regarde pas son interlocutrice, resserre son langage corporel, et bégaie quelques sons peu motivants sans aucune grave dans sa tonalité. Mais prenant son courage à deux mains, il se force tout de même à tenir une bonne conversation, et faire honneur à Serge qui le regarde depuis le bar en sirotant sa pinte de bière, et en fumant sa clope malgré l’interdiction de fumer (Serge n’aime pas suivre les règles).

Finalement Jean demande à la femme son numéro de téléphone, et propose un rendez-vous le lendemain après-midi pour aller “boire un verre”. Le lendemain, Jean arrive à son rendez-vous, un bouquet de fleurs à la main, mais constate l’absence de la Miss, celle-ci lui ayant posé un magnifique lapin.

Serge, ayant pitié pour son ami, compte bien lui montrer comment se débrouiller. Sûr de son coup, il lui promet de sauter cette pouffiasse le lendemain même !

serge-le-seducteur

Serge le séducteur (fumant sa clope au bar)

 

La leçon de séduction

Nous sommes le matin, et la belle Miss achète son pain chez le boulanger sous un beau soleil de printemps. Serge entre, et passe devant la femme pour faire un grand bonjour à la boulangère (une de ses multiples conquêtes), tout souriant, voix grave et démarche assurée.

Une fois la Miss sortie, Jean la suit discrètement, avant de la croiser “par hasard” dans la rue. Il accoste la belle d’un regard perçant, sourire endiablé, et ouvre la discussion. La Miss, subjuguée par l’aisance de ce charmeur, et malgré ses réticences face à une telle assurance, accepte un rendez-vous au parc l’après-midi (celui qu’elle devait avoir initialement avec Pierre).

L’après-midi venue, Serge arrive en retard, et insouciant, calme la colère de la Miss alors venue en avance. Cette dernière, désarmée par le charmeur, lui parle telle une pie et raconte toute sa vie durant tout le rendez-vous. Serge, attentif, garde le mystère sur lui. De temps en temps, il taquine la Miss, déstabilisée par son audace. Serge se contente de la regarder dans les yeux, de parler d’une voix grave, de bien bouger son corps, et de lui effleurer les mains puis les épaules.

Rassurée notre dame sent une attirance (qu’elle ne sait expliquer) pour cet homme, et veut garder contact avec lui. Serge feint l’homme pressé ne pouvant plus rester : 4 heures de discussion c’est long ! La Miss propose alors de prendre un verre chez elle pour terminer la discussion. Serge hésite à cause de sa vie déjà bien remplie, mais finit par accepter.

Le soir venu, Serge arrive une nouvelle fois en retard. À son arrivée, une porte s’ouvre, laissant place à la même femme, maquillée et habillée comme une pute. Serge, impassible, se contente d’un simple bonsoir souriant, et scrute l’environnement de la Miss. La femme le suit pour lui présenter son appartement.

Serge la regarde sans rien dire, et d’une voix grave, lui propose de s’installer sur le sofa afin de discuter. La discussion continue, et la jeune femme, troublée par ce regard perçant, subjuguée par cette voix grave et résonnante, ressent une forte tension l’habiter. Elle veut du sexe, mais se protège, ne voulant point passer pour une salope. Malgré son envie débordante, elle ne veut pas céder trop facilement à Serge, et retient au mieux son désir montant.

Serge la frôle, l’excite, et tente un léger baiser. La Miss, surprise, refuse sèchement. Serge renonce avec le sourire, et continue l’air de rien la discussion, avec le même regard langoureux porté sur ses yeux. Puis Serge se lève, et affirme sa volonté de partir : demain il doit prendre l’avion. Au pas de la porte, il regarde la miss longuement, et l’embrasse sur la joue, lui touchant doucement les cheveux.

Et soudain, notre dame se jette sur lui, trop excitée par ce beau mâle viril, et tous deux exécutent un enlacement torride. Serge, qui était évidemment excité lui aussi, soulève alors la miss d’un geste puissant, et l’emmène directement dans sa chambre. Il la jette sur son lit, arrache ses vêtements un à un, puis les siens, sans lui demander son approbation. La Miss, estimant se laisser faire trop facilement, met un STOP à Serge, lui disant qu’elle ne le connait pas assez. Elle dit vouloir attendre un peu. Il s’agit du test ultime de virilité ! Serge se contente alors de la regarder, et d’un simple “chut”, met son doigt sur sa bouche. Au même moment, il empoigne ses seins, et se jette sur ses tétons pointant vers le ciel sous tant d’excitation. La Miss, après cette ultime résistance, s’abandonne à son désir, poussant ses premiers cris de jouissance qu’elle ne pu retenir. Elle se laisse porter par notre beau mâle viril, lequel ferme la porte de la chambre…..

 

As-tu des couilles ?

Alors, au final, quelle est la différence entre Serge et Jean ?

Serge a des couilles, et ce sont ses couilles dopées par la testostérone qui lui donnent son assurance pour aborder, parler, exciter et SAUTER toutes les femmes.
Toutes les théories de séduction ne valent rien si l’on ne suit pas l’appel de ses hormones, seules capables de nous faire franchir le ravin.

Jean est dominé par sa peur, et se comporte comme une petite bite. Au final, il devra se contenter de frotter son manche pour avoir du plaisir. Et le pire, c’est qu’en faisant, cela il gaspille le peu d’énergie sexuelle qu’il lui reste, le rendant encore plus incompétent.

La testostérone est le meilleur allié du séducteur pour tomber les femmes. Si vous ne devez retenir qu’une seule chose dans vos rapports avec les femmes, retenez cela. Le secret des séducteurs, c’est ça, et rien d’autre !

 

Comment mettre vos couilles à l’épreuve :

Le meilleur field que je connaisse pour faire celà, c’est la boite de nuit ! Ciel, mais comment faire pour séduire dans ce lieu que vous pensez surement comme ULTRA SELECT ET DIFFICILE ? Laissez-moi vous prouver le contraire 🙂

Je le démontre à travers mon ebook complet sur la drague en boite de nuit. Un extrait GRATUIT est disponible avec pas mal de matériel pour démarrer :

Le guide ULTIME de seduction - Chopper en bar et boite de nuit

Télécharger le GUIDE INTERDIT des BARS & BOITES de NUIT !

 

Réseaux sociaux

Plus d'articles
La DOMINANCE : cette qualité ESSENTIELLE si vous voulez séduire !