▶Recevez 1 mail privĂ© & gratuit TOUS LES JOURS pour apprendre Ă  PLAIRE aux femmes (mĂȘme si vous ĂȘtes MOCHES) : cliquez ici !◀

Le week-end des bisous (= embrasser pleins de filles)

week-end-des-bisous
week-end-des-bisous

Le week-end des bisous

Pas de nouvelles baises ce week-end, mais celui-ci fut bien remplie de bisous et de numĂ©ros 🙂 4 filles embrassĂ©es, 4 numĂ©ros pris, et 3 rencards : voici l’histoire de drague de la semaine !

 

Vendredi-Samedi : recyclage et sortie boite.

Vendredi soir : je suis fatiguĂ©, et mon boss m’a cassĂ© les couilles sur le boulot. Je rentre Ă  moitiĂ© dĂ©primĂ©. Que faire dans ces situations ? Une soirĂ©e recyclage chez un plan cul (baisĂ©e rĂ©cemment), ce qui m’a permis de rĂ©veiller ma libido pour la soirĂ©e suivante, celle du Samedi soir, le jour J des cĂ©libataires et des dragueurs. Pour cette session, je suis accompagnĂ© de _Cube (du forum ADS) et de mon wing habituel. On picole chez moi et puis on sort. Je suis bien dĂ©foncĂ© dans la rame, et me retrouve Ă  faire des tractions dans le mĂ©tro devant un groupe de gonzesse ahhahaha (que mon wing Ă©tait en train de brancher). AprĂšs avoir bien rigolĂ©, nous dĂ©barquons au Globo, dans le 10Ăšme arrondissement vers minuit 30. La boite est dĂ©jĂ  pleine, et le ratio correct, ce qui augure du bon.

Pour dĂ©marrer, j’Ă©tais dans un Ă©tat d’Ă©briĂ©tĂ© avancĂ©, et ne me souviens plus trop du dĂ©but, c’est encore flou dans ma tĂȘte. C’est tout juste si je me souviens avoir harcelĂ© mon wing pour qu’il m’offre Ă  boire vu que ce pochtron a vidĂ© ma vodka de Pologne lorsque nous Ă©tions chez moi, et _Cube m’a achevĂ© avec un Mojito. À partir de lĂ , vous l’aurez compris, la machine Ă©tait lancĂ©e ! Et ce soir, ce sera pas moins de 3 bisous et 4 numĂ©ros, je ne m’y attendais pas !

Pour le 1er des bisous de la soirĂ©e, je ne me souviens plus de comment je l’ai rencontrĂ©e (au fumoir il me semble), et ne me souviens que de la conclusion. Nous Ă©tions au fumoir, et Madame partait pour le dancefloor, alors je l’intercepte et lui lui dis qu’on va se poser contre un mur. Attrapage de mains, on sort du fumoir, puis je l’a tire prĂšs de moi contre un mur. Je sens qu’elle est intĂ©ressĂ©e, et en plein milieu de la conversation, j’attrape sa tĂȘte et je l’embrasse 🙂 Ensuite on parle un peu, et elle me sort ceci :

Fille : “Tu as l’air d’avoir super confiance en toi….mais en mĂȘme temps on sent que c’est une carapace, que tu es pus fragile que ça !”

Bordel, une fille qui m’a cernĂ©e ! Et tout le reste de la soirĂ©e, je vais entendre plusieurs fois ce type de phrase.

homme-qui-pleure

Je suis un homme Ă©motionnellement sensible.

 

AprĂšs avoir pris son numĂ©ro, je m’enfuis retrouver mes potes et on se dirige vers le dancefloor. AprĂšs une premiĂšre tentative ratĂ©e, je danse avec une grande brune avec qui le courant passe bien, et je ne sais plus ce que je lui ai racontĂ© (merci le Mojito). LĂ  encore, je l’embrasse en quelques minutes de collĂ©-serrĂ© ! Ensuite je lui prends la main et l’a prĂ©sente Ă  mes wings histoire de pavaner un peu et gonfler mon Ă©go, car je la trouve plutĂŽt bonne. On se roule des pelles, et sa copine se fait chopper, ce qui est plutĂŽt bon pour moi. Mais pas tant que ça, car en fait, elle se retrouve obligĂ©e de rester avec moi. J’aime pas trop cette situation, car je sais qu’elle ne baisera pas le premier soir, donc je prends son numĂ©ro, dernier bisou au passage, et disparais pour aller draguer d’autres nanas.

Je retrouve mon wing, et passe devant un nouveau groupe de deux : une blonde qui se fait draguer par un noir, et appelant au secours sa copine 🙂 Dans un Ă©lan de solidaritĂ©, j’attaque donc la copine pour qu’elle lui foute la paix et que le noir puisse draguer tranquille. Mais en fait c’est surtout parce-qu’elle est bien bonne, et je l’emballe en deux minutes. Sauf que juste aprĂšs, mon wing improvisĂ© se plante, il se barre, et du coup sa copine se ramĂšne histoire de me faire chier. Pas moyen d’isoler, je prends son numĂ©ro et disparais Ă  nouveau dans la foule…..pour draguer d’autres nanas.

Malheureusement, je vais assez vite me retrouver tout seul : mon wing est rentrĂ©, et _Cube est occupĂ© avec une blonde. Je drague un peu seul, mais ça me saoule, il est bien tard dĂ©jĂ , donc je fais la queue aux vestiaires pour rentrer. LĂ , je me fais open par une grande de 1m80 sortie avec son meilleur ami. Au dĂ©but je pensais qu’ils Ă©taient ensemble, mais comme elle me balance tous les signes d’intĂ©rĂȘt rĂ©fĂ©rencĂ© par Mystery, je me dis que non 🙂 Elle est avocate et cherche un mec “imposant” pour reprendre ses mots. On parle jusqu’au vestiaire, et je prends son numĂ©ro en sortant. Pas de tentative de bisous devant son pote, ce n’était vraiment pas le moment. Elle habite Ă  500m de chez moi, mais j’ai fait mon asocial et suis rentrĂ© par une autre route, car j’avais juste envie d’aller dormir.

 

Dimanche aprĂšm : rencard foireux.

Je me rĂ©veille pĂ©niblement de ma soirĂ©e de la veille, pour un rencard Ă  16h au jardin des Plantes, avec une fit girl que je drague depuis 1mois sur Tinder. Elle est super bonne, et Ă  un des plus beaux regards que j’ai pu voir depuis longtemps. C’est pour vous dire Ă  quel point j’attendais avec une certaine impatience de rencontrer cette beautĂ© fatale !

Mais le rencard va tourner cours : je la retrouve, et sens direct qu’il y a une distance. Je ne l’a sent pas intĂ©ressĂ©e. On s’assoit sur un banc, puis dĂ©cide de crever l’abcĂšs. Elle me lance alors :

Fit girl : “Je prĂ©fĂšre te le dire tout de suite, je n’ai pas le feeling avec toi”

Dur Ă  encaisser, mais bon c’est la vie. Je n’en suis pas Ă  mon premier Ă©chec, mais celui-ci Ă©tait plutĂŽt inattendu. Je rentre chez moi aprĂšs seulement 40min d’absence, un peu dĂ©goutĂ©. Mais la soirĂ©e n’est pas finie !

fit-girl

Mon rĂȘve, le genre de nana qui me fera arrĂȘter la drague.

 

Dimanche soir : rencard avec une Arabe.

Ce soir, j’ai trĂšs envie d’un rencard. AllongĂ© sur mon canapĂ© Ă  ne rien faire, je me retiens de relancer les 4 numĂ©ros d’hier, je m’en occuperai Lundi. À la place, je vais relancer tout mon rĂ©pertoire Tinder……oh et cette fille, dont j’ai pris le numĂ©ro la semaine derniĂšre au Duplex, que j’avais complĂštement zappĂ© ! Et Ă  ma grande surprise, elle rĂ©pond favorablement :

Fille arabe : “J’ai cru que tu m’avais zappĂ©, je ne pensais pas te revoir”

Le rendez-vous est pris Ă  19h en bas de chez moi. Par prĂ©caution, j’ai prĂ©vu un “back-up date” Ă  21h avec une Jordanienne de Tinder, au cas oĂč ça se passe mal. L’heure venue, je me rends compte que je n’ai pas envie d’aller en bar. Je lui propose donc de monter directement chez moi. Elle refuse, alors je l’appelle. Par voix, les choses glissent bien plus facilement. Et pour cette fois-ci, j’ai rĂ©ussi Ă  la convaincre de monter en me montrant cool au tĂ©lĂ©phone et dĂ©tendu. Comme quoi tout est possible. 🙂

Elle monte, et en ouvrant la porte, je l’a trouve comme une petite plante immobile juste devant moi. Putain elle est pas mal ! Elle s’est bombardĂ©e de parfum, mais d’une force ! Ma piĂšce est vite enfumĂ©e de son odeur Yves Saint-Laurent qui emplit toute la piĂšce. Au dĂ©but je ne fais rien, comme d’habitude, et je prĂ©pare du thĂ©. Puis je dĂ©vie la conversation sur le sexe. Elle m’apprend qu’elle n’a eu qu’un seul partenaire sexuel dans sa vie. Peu Ă  peu, la tension monte, j’ai des IOIs dans tous les sens, et je finis par l’embrasser sur mon canapĂ©. 🙂

week-end-des-bisous

Si la langue rentre, tout rentre.

 

Ensuite la tension monte en flĂšche, elle me grimpe dessus toute seule, je commence Ă  bouffer ses seins, quelques coups de langue couverts de bisous, et puis ma main glisse sous son pantalon pour caresser son string. Et tout Ă  coup :

Fille arabe: “Je te prĂ©viens, on ne couchera pas ensemble !”

Vous allez me dire “mais tu t’en fou mec, tu l’entends tous les jours cette phrase”. Effectivement, mais lĂ  ce n’est pas une rĂ©sistance de derniĂšre minute, c’est un refus en bloc ferme et assurĂ©. Cette fille, clairement, elle ne craquera pas. À part des bisous et lĂ©chages de seins, je n’aurai pas plus cette fois-ci. Le coup de la Polonaise et pĂŽle-danseuse ne remarchera pas lol. J’essaye quand mĂȘme pour la forme, mais non elle se maitrise totalement. Impossible de la baiser ce soir-lĂ , je sens qu’elle l’a dĂ©cidĂ©e fermement du fait de son manque d’expĂ©rience sexuelle. Elle prĂ©fĂšre me connaitre un peu mieux avant de cĂ©der. Du coup elle reste 1h chez moi, je la chauffe comme pas possible, et on prĂ©voit de se revoir dans la semaine “autour d’un film” pour terminer ce que nous avons commencĂ©.

 

Dimanche soir : rencard avec une Jordanienne.

Et pour finir ce week-end agitĂ©, voici le fameux BACK-UP DATE avec la Jordanienne. J’ai du coup Ă©tĂ© extrĂȘmement en retard, plus de 40 minutes ! Pendant ma date avec l’arabe, je travaillais la Jordanienne par texto pour lui dire que j’avais du retard et que je me dĂ©pĂȘchais. En attendant, elle est allĂ©e s’installer dans un Starbucks. Lorsque l’Arabe est partie, j’ai alors fait venir la Jordanienne dans ma rue en bas de chez moi.

Je la retrouve, et je me fais littéralement incendier :

Fille jordanienne : “Franchement tu abuses, j’Ă©tais Ă  deux doigts de me barrer, ça ne se fait pas d’attendre aussi longtemps !”

Dragueur de Paris : “Oui c’est vrai, tu as parfaitement raison, et je m’en excuse, j’ai fait du mieux que j’ai pu. Tu me pardonnes ? 🙂 “

Je vous passe tout le dialogue d’explication, ça a durĂ© environ 5 minutes. Elle Ă©tait Ă  deux doigts de se barrer, vraiment, mais finalement elle est restĂ©e aprĂšs que je me soi excusĂ©. AprĂšs qu’elle se soit calmĂ©e, je l’emmĂšne dans un bar. Elle ne prend aucune conso, donc je me prends une tisane. Elle me fusille du regard pendant encore un moment en mode Ă©nervĂ©e, puis peu Ă  peu se dĂ©tend. Elle s’ouvre au bout d’une vingtaine de minutes, et la tension retombe totalement. On passera un bon moment. Elle m’avoue avoir rencontrĂ© 5 mecs sur Tinder avant moi, et qu’aucun ne lui plaisait. C’est une hyperactive, bien foutue physiquement, qui a montĂ© son entreprise, et cherche un mec ULTRA-ALPHA pour l’accompagner dans ses projets…..et probablement l’a dominer aussi au pieu 🙂 Je ne m’attends pas du tout Ă  la revoir, c’est le genre de nana Ă  faire poireauter longtemps avant de cĂ©der pour coucher, mĂȘme en Ă©tant bon sĂ©ducteur. Et je ne me vois pas me poser avec elle, niveau caractĂšre ça ne passe pas. On passe tout de mĂȘme un bon moment, la discussion Ă©tait intĂ©ressante.

Je rentre vers 23h, satisfait de mes rencards, mais les couilles pleines.

 

Dragueur de Paris

 

    1. Yo Taz, pour un mec “moyen” je dĂ©conseille car cela n’encourage pas Ă  aller dans sa zone de limite (chose nĂ©cessaire Ă  faire au dĂ©but), car perte d’Ă©nergie sexuelle. Pour un mec plus expĂ©rimentĂ© ET sortant rĂ©guliĂšrement, je conseil d’en garder toujours au moins deux car ça maintient une certaine rĂ©gularitĂ© dans le fait de baiser, on est moins en chien, et ça entretient le cercle vertueux de la baise

  1. Salut aga, c’est “pilo” sur AdS.
    Juste pour te dire que je suis super deg de ton ban, je t’avais dit que ton journal Ă©tait le seul motif pour lequel je visitait AdS et c’est vrai. Plus aucunes raisons d’y aller mtn mdrrr tant pis 🙂
    Bref juste pour t’apporter mon soutien ; keep it up

    (le formulaire de contact ne fonctionne pas, aucun captcha ne s’affiche)

    1. Yo mec, oui je me souviens, content de te relire sur mon blog ! Merci pour me l’avoir signalĂ© je Check ce soir, kiss

  2. Tkt agazama je suivrai ton blog, t’Ă©tais le meilleur du forum et de loin, j’allais que le forum que pour lire ton journal. Et j’attend la sortie de ton ebook avec impatience !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RĂ©seaux sociaux

Plus d'articles
choppe-2-filles-en-2h
Incroyable doublé : 2 baises en 2h !