Encore un week-end de fou, après une semaine très calme 🙂 Pour être honnête, j’ai été (encore) en déplacement, mais cette fois dans le trou du cul du monde : le 93. Autrement dit : LA ZONE INTERDITE ! Oui, ce lieu boudé des Parisiens où tout peut t’arriver petit lecteur si tu ne prêtes pas gare. Bon je devais avoir une bonne étoile cette semaine, car malgré le fait que je doive me promener en costard toute la journée, il ne s’est rien passé de particulier.

Les choses changèrent enfin à l’approche du week-end ! Mais avant de raconter comment j’ai embrassé en 5 minutes une inconnue dans la rue (sur 1 seule approche en plus) en plein shooting photo, reprenons les choses dans l’ordre….

wesh

Wesh mamzelle, t’viens chez moi ? Mes couz sont pas là, vazy fé pa ta pute !

 

Le Samedi – Soirée ratée

Pour cette soirée du Samedi, mon petit canari, je n’ai pas grand-chose à te raconter : j’étais lessivé de ma semaine de travail, mais mon partenaire de soirée m’a quand même motivé pour partir à la chasse. On s’est donc motivés, mais intuitivement je sentais qu’il ne se passerait rien. Et du coup, tu l’as deviné, il ne s’est rien passé 🙁 que des vents, et en plus il pleuvait. Une belle soirée ratée comme dirait notre ami Orelsan. Retour à la maison les couilles pleines, trempé jusqu’à l’os par une pluie incessante sur le chemin du retour.

 

Coaching/shooting + Lituanienne embrassée dans la rue

Je me réveille vers midi, frais et bien formé, en me hâtant pour accueillir mes deux premiers clients du coaching Tinder/Happn ! En effet, la page est en ligne depuis environ 2 semaines seulement, mais j’ai déjà eu pas mal de contacts qui se sont manifestés. Un peu trop d’ailleurs, car je n’ai que les week-ends pour recevoir toutes ces personnes. En tout cas sincèrement, c’est super encourageant, je vous remercie vraiment de votre confiance ! Et si toi aussi tu as envie de faire le mannequin devant l’objectif pour EXPLOSER tes matchs sur Tinder, ça se passe ici 🙂 Pour les sceptiques, car il y en a forcément, je mettrai bientôt une page de TÉMOIGNAGES en ligne sur le blog, vous verrez ainsi par vous même. Sauf s’ils ne sont pas contents bien sûr. 🙂

Du coup, après-midi à shooter en mode “Mannequin Hugo-Boss” mes deux compagnons de l’après-midi (j’ai reçu chaque personne séparément). Un peu de mal au début, mais les personnes se mettant à l’aise, les bonnes photos finissent par pénétrer l’objectif 🙂 Tout se passe très bien, et il se trouve que la 2ème personne que j’ai reçue est plutôt bien branchée drague de rue (une pensée pour Joseph si tu me lis). Autrement dit, LA DRAGUE, la vraie, la pure et dure !

Du coup il commence à me chauffer pour open. Je ne suis pas trop chaud au début, mais après réflexion je me dis pourquoi pas, car ça fait longtemps. Il finit par me montrer une jolie et fine fille assise devant les berges de la seine. Le truc c’est qu’on ne voit pas son visage. Ce sera donc la surprise la plus totale. Ça faisait plusieurs mois que je n’avais pas abordé une fille en street, et ce fut donc la première de 2017 (merci l’hiver).

En m’approchant, surprise : elle est super mignonne ! Pour les curieux, voici mon opener avant qu’un lecteur rapide de la gâchette ne vienne poser la question. Et c’est cadeau :

Dragueur de Paris : “Salut, j’étais occupé à prendre mon pote en photo et j’ai pas trop le temps, je voulais juste te dire que tu avais l’air plutôt cool vu de loin, et que du coup, je me suis dit que j’allais te proposer d’aller boire un café un jour où j’aurai davantage de temps”

Au début je partais pour vite prendre son numéro et me casser en 30 secondes comme le gros QUEUTARD que je suis, mais je l’ai sentie super open et avec un magnifique sourire à tomber par terre. Du coup je prends quand même son numéro…..mais on continue de parler. Du coup je m’assieds et abandonne mon client comme un gros lâche muahhah (je le retrouverai 10 minutes plus tard). Elle n’arrête pas de me fixer dans les yeux, j’ai tous les signes d’intérêts référencés par Mystery lol. Donc je me rapproche lentement, et elle réagit super bien quand je lui caresse la main. Du coup je me dis que je vais aller de + en + loin pour voir ce qu’il va se passer. Et au bout de 5min, la température est à son MAXIMUM, et j’ai mis ma main dans la sienne. Je me lance, et on s’embrasse 🙂 Elle reste quand même assez gênée, et me dit qu’elle a pas l’habitude d’aller aussi vite. Mouais ! Je pense que j’aurai pu continuer à la draguer, mais j’ai décidé sur le coup de l’a revoir une autre fois quand j’aurai + de temps.

week-end-des-bisous

Un gros bisous bien baveux à la Française.

 

Mais pourquoi donc que je te parle de ça mon cher lecteur ? Déjà parce-que je ne suis pas trop fan d’aborder les filles dans la rue en journée. En général je fais autre chose que draguer….ou alors je récupère de la soirée de la veille 🙂

Mais de toutes les fois où je l’ai fait, c’est la première fois que j’embrasse une inconnue abordée 5 minutes plus tôt ! C’était assez magique, et totalement inattendu. Avec les beaux jours, je vais me mettre plus sérieusement à ce qu’on appelle le “street”, c’est-à-dire le fait de provoquer des rencontres dans la rue. Je ne l’ai pas fait depuis l’été dernier, il sera temps de faire un petit “come back”.

Je termine ensuite le shooting de mon 2ème client, et viens alors la soirée du Samedi soir !

 

Le Samedi Soir – Bisous & recyclage d’une Polonaise

Accusant encore le contrecoup de la soirée de la veille, je me tiens sage et décide de moins boire. Ce Samedi, ce sera donc une sortie quasi sobre. Retour dans notre ancien QG : le GLOBO, à Strasbourg Saint-Denis. Et je comprends pourquoi nous n’y sommes pas allés depuis longtemps, la musique est toujours aussi naze.

Sérieux, qui peut danser sur du TITANIC ou sur la musique du ROI LION ? Vous pouvez vous ? Moi pas, mais apparemment beaucoup de monde y parvient. Enfin, toujours est-il que ce soir, les filles ne pas très opens pour autre chose qu’une discussion…..

Pour prévoir l’éventualité de rentrer solo, et vu que j’ai bien envie de baiser, je motive une Polonaise qui (devenue un plan cul) à venir me rejoindre. Elle pensait au départ venir avec sa pote Polonaise (une blonde MAGNIFIQUE 🙂 ), et finalement se ramène seule. Donc 2 solutions :

  • Soit je choppe ce soir, et l’abandonne sur la route comme un enculé (ahhaha).
  • Soit je ne choppe pas, et je peux alors bouncer avec la Polonaise (c’est ce qu’on appelle le “recyclage”).

Tic tac tic tac, elle me notifie son arrivée prochaine : j’ai donc environ 45 minutes pour chopper ! Faute de quoi, je terminerai la soirée avec la Polonaise. Pour maximiser mes chances, le globo étant toujours ce qu’il est, nous bougeons vers mon véritable QG….le Corcorans, aux Grands Boulevards ! L’ambiance y est déjà plus chaude, et en faisant un tour sur la piste, je réussis à embrasser une Tunisienne en même pas…..3 minutes lol. Toujours avec la fameuse technique.

Je l’isole ensuite pour l’a convaincre de venir chez moi, sauf qu’elle doit absolument rester avec une de ses potes qui est sa meilleure amie et qui vient de se marier blabla….ok d’accord. Elle me propose d’elle-même son numéro. Échange, baiser langoureux, au-revoir.

Je terminerai la soirée avec la Polonaise, et fuyons précipitamment notre QG car mon wing m’a averti que deux filles qu’on avait baisées il y a 2 mois sont dans les parages…..et elles sont du genre assez chiantes ! On déguerpit en vitesse avec la Polonaise. Route à pied jusque chez-moi en passant par les quais de seine, finish dans mon lit, et éjaculation dans sa bouche 🙂 (et elle a avalé !!!)

 

Dimanche Soir – Rencard avec la Lituanienne

Nouveau shooting avec un nouveau client, près des berges de la seine et dans les rues de Paris (une pensée pour Bertrand, j’espère que tu as passé un bon moment 🙂 ). Et si toi aussi tu souhaites passer un bon moment en ma compagnie, tu peux cliquer ici pour réserver ton prochain coaching + photos réalisé par le photographe que je suis !

baise-pont-neuf

Toi aussi, viens jouer au mannequin près du pont neuf !

 

Après le shooting en fin d’après-midi, je relance la Lituanienne dont je parlai précédemment. Je ne pensais pas qu’elle répondrait, et elle a répondu 🙂 Elle accepte sans broncher ma proposition de se voir ce Dimanche soir. Cool, j’adore quand les choses se passent ainsi.

Vous vous en doutez, j’ai bien tenté de l’a faire monter directement chez moi. Mais avec elle, ça ne passait pas. Nous sommes donc passés par la case-bar, comme si on se rencontrait pour la première fois. On se donne la main en buvant un thé, elle me fixe de ses magnifiques yeux bleus sans discontinuité.

À la fin du rencard, elle refuse toujours de monter chez moi. On se roule donc des pelles sur le palier de mon appartement, tels deux amoureux, MAIS sans monter chez moi. Pour un dragueur, c’est vraiment le comble. Et pas moyen de l’a faire changer d’avis, même en l’a chauffant comme un acteur porno. À mon avis elle cherche la relation de couple, mais nous verrons ce que l’avenir en fera.

Pour la petite anecdote : elle m’a payé mon verre 🙂 (comme quoi, ce n’est pas toujours aux hommes de le faire !!!)

 

Et en ce moment ?

À part cette jolie Lituanienne, je t’avoue cher lecteur avoir considérablement ralenti la drague depuis 2 semaines. Plus trop l’envie en ce moment, je me concentre sur mon travail, le développement du blog. Je reparlerai de tout ça quand le travail sera un peu plus avancé, pour l’instant je n’en suis qu’à l’ébauche. La planche à dessin.

En attendant, tu peux t’abreuver d’autres récits à travers mon journal du dragueur des années 2015 à 2017, comme 50.000 lecteurs l’ont déjà fait 🙂

Le journal dun dragueur 2015-2017


4 Réponses

  1. bab

    Sérieux c’est énorme que tu l’ai embrassée si vite ! Perso dans la rue j’ai jamais fait, tu peux nous donner quoi comme conseils pour y arriver ?

    Répondre
    • dragueurdeparis

      Yo, c’était surtout un gros coup de bol je m’y attendais pas 🙂 Mais concrètement, il suffit de faire preuve D’AUDACE, et avoir une confiance inébranlable en soi. Avec ça, tout est possible (et je le prouve dans mes reports)

      Répondre

Laisser un commentaire