Hello mes chers dragueurs,

Cette édition du journal sera un peu différente des autres. Aujourd’hui, je ne m’adresse pas à vous pour écrire un nouveau récit de drague, mais bien tout autre chose. Il se trouve que je sors avec la même fille depuis quasiment 2 mois. Depuis, j’ai stoppé toute activité de drague à mon profit, je n’en ressens plus le besoin. De ce fait, on peut donc dire que je me suis posé et que je suis dorénavant en couple pour une durée indéterminée. 🙂

Les mauvaises langues (et ma bande de potes) diront que je me suis fait couper les couilles muahahahaha. Mais il semblerait bien que mon temps de dragueur actif soit en pause, et que vienne le temps de me consacrer à L’AIDE des autres. D’abord à travers les offres de coaching et les ebooks que je propose, bien entendu, mais pas que. Je pense notamment aux articles que j’écrivais, et au journal que je tentai d’entretenir tant bien que mal pour retranscrire mes récits de drague. Il va donc me falloir adapter ces articles à la réalité !

 

OK d’accord, mais ça change quoi pour moi ?

Ouais OK d’accord, ma vie sentimentale on s’en bat les couilles ! 🙂

Mais bon, comme je l’avais écrit sur le premier post de mon nouveau journal sur le blog, le but était de vous proposer de suivre mes activités de dragueur sur Paris. J’avais pas mal d’ambitions sur ça, avec l’objectif initial de PULVÉRISER tous les records que j’avais commencé depuis des mois déjà (j’en étais déjà à 13 nanas avec qui j’ai couché en 3 mois, j’étais encore jamais allé jusque là). Mais les plans changent 😀 Cela faisait suite à mon ancien journal que j’entretenais sur un forum dont je ne citerai pas le nom (tous les détails se trouvent sur ce précédent post). Des milliers de lecteurs (oui oui) suivaient mon précédent journal, et beaucoup ont continué de suivre le nouveau que j’ai ouvert sur le blog.

Pour cette raison, vous vous en doutez, je n’aurai plus de NOUVEAUX récits de drague à raconter au fil de l’eau comme je l’avais prévu initialement. Alors oui, je continue bien sûr de faire des coaching (j’ai d’ailleurs ouvert une page de témoignages pour ceux qui pensent que je fake).

En revanche, j’ai noté que beaucoup de mes nouveaux visiteurs ne connaissaient pas mon ancien journal,  celui où j’ai vécu mes années de drague les plus FORTES ! Pour les retrouver, il faut se frapper les 90 pages de mon journal (et quelques). Tout le monde n’en a pas forcément le temps ni l’envie. Et le tout premier journal que j’avais ouvert encore avant (de 2009 à 2012) n’existe plus, car le forum l’hébergeant n’existe plus. Fort heureusement, j’ai TOUT conservé sur la machine de guerre qui me sert de PC, avec un putain de disque dur mécanique toujours fonctionnel 🙂

Pour cette raison, je vous propose de poursuivre l’aventure avec LE JOURNAL DU DRAGUEUR  !

dragueurdeparis-journal

Voilà le journal !

Bordel, c’est quoi ce journal ? Il sort d’où ?

Ce sera tout simplement une compilation RÉTRO de mes récits de drague.

Ce journal retracera mes meilleurs récits de drague des années passées (surtout 2015/2016). Toujours dans le but de VOUS donner une vision de la drague telle qu’il faut l’avoir pour MAXIMISER ses résultats. Et toujours dans l’optique de conclure le plus rapidement et efficacement avec une fille ! Nous ferons ensemble une plongée en arrière dans mon passé de gros dragueur/queutard en chaleur.

Ce journal se voudra être un vrai journal de dragueur. Des récits qui ne se contentent pas de juste parler d’abordage dans la rue ou de prise de numéro comme on en voit un peu partout, mais de choses CONCRÈTES et qui parlent de BAISES ! Car c’est bien le fait de baiser une fille qui nous intéresse. De lui faire l’amour, de passer la nuit avec. Et pas juste de prendre des numéros, comme se gargarisent beaucoup de Don Juans en herbe.

Ce journal répondra à ce besoin. Vous n’aurez pas besoin de vous inscrire sur un quelconque forum pour y avoir accès, il sera disponible aux yeux de tous sans inscriptions préalables !

 

Trop bien ! À quand le premier récit ?

Très bientôt 🙂

Edit : publié ici !

 

 

Dragueur de Paris

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.