Semaine dernière, je recevais en coaching un élève qui partait de zéro en séduction. Au cours de notre session, mon élève a pu réaliser ses premiers pas en STREET PICKUP et profiter de mes enseignements pour démystifier l’approche des femmes.

J’étais très content pour lui, car ce fut le début de sa renaissance et de sa quête des femmes ! Comme toujours, je n’ai pas appris à mon élève à juste prendre des numéros dans la rue avec des approches indirectes. Je lui apprends à penser à long terme. À la finalité (= coucher avec cette femme), et à gagner en PUISSANCE petit à petit grâce à un travail de fond (et non pas seulement technique).

En fin de coaching, cette même personne m’a posé la question suivante :

Élève: “J’ai lu tout ton blog, et je m’identifie beaucoup à d’où tu es parti, car j’étais un ancien geek aussi. Vu que tu as lu énormément de théorie, et beaucoup pratiqué, est-ce que tu peux me résumer les trucs en séduction qui te paraissent être les plus IMPORTANTS ? Si tu devais juste garder une dizaine de points?

Au-delà de l’explication que je lui ai donnée, je me suis dit que ce serait un bon article à pondre et à partager avec mes lecteurs !

Il a tout à fait raison. J’ai en effet passé un temps INCALCULABLE à brasser de la théorie de la séduction, sans toutefois parvenir à un résultat intéressant. Puis, par la pratique, j’ai fini par constater par moi-même ce qui marchait VRAIMENT.

Avec la pratique, j’estime que j’ai perdu beaucoup d’années à essayer des choses qui n’étaient ni optimales ni efficaces. J’aurai aimé disposer d’une petite liste de points clefs à travailler pour devenir un bon dragueur.

Cette synthèse ULTIME, c’est ce que je vous propose dans cet article.

formation-devenir-dragueur-crazy-stupid-love

La théorie, à quoi ça sert ?

Petit aparté avant de démarrer cet article : du coup, à quoi ça sert la THÉORIE de la séduction ?

La théorie est utile à toute personne ne connaissant RIEN au jeu de la séduction, ou remplie de croyances LIMITANTES. Elle est très utile au début, mais montre ses limites au bout de quelques mois à peine. À ce moment-là, c’est par la pratique qu’il faut apprendre. En prenant des risques, et en testant. Mais surtout, en testant ce qui est EFFICACE.

Sur l’ensemble de la théorie que j’ai pu lire ici et là, seuls 10% m’ont réellement servie. Le reste était très souvent inefficace. Le reste, je l’ai appris sur le terrain, et en écoutant les quelques autres séducteurs que je considérais comme réellement bons. C’est cette synthèse que je vous propose.

Les 11 règles que je vais vous exposer sont un mix entre mon vécu personnel, et les enseignements que j’ai retenu de mon ancien forum de prédilection (verselejus.com).

 

INNER game only

Cet article (et première partie) se concentre exclusivement sur l’aspect INNER du game. L’inner game, c’est le mental, l’état d’esprit. L’outer game, c’est de la technique. Les « petits trucs » de dragueur pour faire la différence dans certaines situations bien précises.

L’inner est la partie la plus longue à travailler, mais c’est la plus viable à long terme. L’outer game permet d’améliorer son efficacité en passant les « shit-test » des femmes. Mais une base d’inner game forte est indispensable pour être CRÉDIBLE.

Nous allons donc dans le présent article n’évoquer QUE l’inner game. L’outer game fera l’objet d’un prochain article, où nous parlerons un peu plus des quelques techniques utiles dans certaines occasions (et il n’y a pas besoin d’en connaitre des dizaines pour réussir).

ebook-theorie

 

#1 – ASSUMER sa masculinité

Point fondamental de tout processus de séduction, où rien n’est possible sans cela. Si vous ne deviez retenir qu’une seule règle, c’est celle-ci !

Vous êtes un homme, vous avez une bite, et vous avez envie de baiser des femmes. Et c’est tout à fait NORMAL. Vous n‘avez pas à vous en excuser ni à essayer de le cacher. La propagande féministe tant à transformer tous les hommes en êtres asexués, en pointant tout homme qui sort du lot comme un MACHOT. Ne rentrez pas dans ce piège.

Pour attirer une femme, il est fondamental D’ASSUMER d’être un homme. Et de le projeter. Vous devez projeter que vous allez vers une femme non pas pour lui taper la discussion, mais pour ELLE. Parce-qu’elle vous plait, parce-qu’elle vous excite, parce-qu’elle vous fait de l’effet. ASSUMEZ cela. Personne ne vous en voudra d’être un dragueur, c’est la base de toute notre civilisation.

La magie de tout ça, c’est que tout devient ensuite beaucoup plus FACILE. La peur d’aller vers une femme disparait. Elle disparait, car pour vous, c’est juste devenu….la normalité 🙂 Et vous n’avez pas à vous excuser de faire ce pour quoi vous êtes fait.

Comment le travailler :

  • Pensez avec vos COUILLES. Lorsque vous êtes en présence d’une femme, plutôt que de vous focaliser sur votre cerveau à réfléchir sur quoi lui dire, focalisez-vous sur vos couilles. Vous devez apprendre à RESSENTIR votre appel au sexe, qui pousse naturellement chaque homme à aller vers une femme.
  • Penser ATTIRANCE. Assumez complètement d’aller voir une femme parce-que vous la trouvez belle et sexy. Si elle vous pose la question, vous pouvez le lui dire sans broncher. Que pourra-t-elle vous reprocher ? Elle vous répondra juste « Ah OK d’accord hihihi » avant d’enchainer sur la suite.
  • Assumez-vous. Vous êtes un homme, avec des qualités et des défauts. Assumez tous. Assumez vos qualités, mais aussi vos défauts.

le-secret-du-seducteur

 

#2 – Être SPONTANÉ et DIRECT

Ma 2e plus grande erreur en drague fut de ne pas toujours penser ce que je dis, et de rester dans le politiquement correct.

En rencard par exemple, peu importe comment se passait le rencard, je n’osais pas partir quand la fille ne me plaisait pas. Et quand ça se passait bien, je ne le disais pas, sous prétexte de « rester mystérieux ». Or, le mystère doit rester au niveau de la personnalité (qui sera l’objet d’une autre règle). En clair, il faut retenir que je restais dans le politiquement correct sans suivre mon instinct ni exprimer ce que j’avais VRAIMENT envie de dire, ou de faire.

Imaginez que vous ayez le choix de la route pour aller de Paris à Rome. Vous n’avez pas envie de passer des heures et des heures dans les transports non ? À moins que vous ne soyez pauvre, vous prenez la route la plus directe. Cela peut être l’avion, sinon l’autoroute. Vous n’allez pas prendre le bateau, ou les routes nationales, car cela serait bien trop long.

Cela vous parait évident ? Alors pourquoi donc ne faites-vous pas pareil avec les femmes ? Je choisis la route la plus SIMPLE et la plus RAPIDE pour atteindre mon but. Si mon but est de faire l’amour à une femme, je vais entreprendre les actions nécessaires pour atteindre ce but rapidement.

Encore trop de mecs font des détours interminables pour atteindre le Saint-Graal avec une femme : parler pendant des heures, ne pas aller trop vite, aller au restaurant deux fois avant d’aller chez elle, etc…

En drague comme en relation longue, la spontanéité est une qualité devenue rare. Les gens ont peur d’exprimer ce qu’ils ressentent vraiment. Du coup, ils restent dans le politiquement correct afin de ne pas choquer. De ne pas prendre le RISQUE de choquer. Sauf que ne rien faire, c’est pire que de faire une mauvaise action.

N’avez-vous jamais ressenti une sorte de PRESSION du fait de ne pas suivre spontanément vos envies ? Ou de dire ce que vous avez VRAIMENT envie de dire ? Être spontané permet de relâcher la pression que l’on a au fond de soi. C’est une complémentarité parfaite avec le #1.

Comment le travailler :

  • Vous avez peu d’expérience avec les femmes ? Assumez-le ! Et affirmez-le haut et fort sans en avoir honte. Pas dès les premières secondes bien entendues, mais un peu plus tard. Assumez votre manque d’expérience, et exprimez-le. Tous les hommes ont commencé avec 0 expérience, il n’y a aucune honte à cela.
  • Vous êtes en rencard, et vous vous ennuyez ? Dites-le-lui. Non pas agressivement, mais calmement. Dites-lui que vous vous ennuyez, et que vous pensiez qu’elle était un peu plus fun que ça.
  • Vous appréciez sa compagnie ? Dites-le-lui. Dites-lui également qu’elle vous semble différente des autres, et que vous préférez sa compagnie aux autres femmes que vous avez connues.
  • Vous avez déjà un rencard de prévu, et une dame vous propose un rendez-vous ? Dites-lui que vous voyez déjà quelqu’un d’autre. Dites-lui simplement la vérité, toujours de façon calme, mais assurée.
  • Apprenez à proposer des choses de plus en plus osées. Se voir directement chez vous, prendre son numéro après seulement 2 minutes de conversation, proposer de se voir au bout de 3 messages sur Tinder. Tant qu’elle ne dit pas NON, allez-y, et soyez de plus en plus directs.
  • Elle est chez vous, vous vous êtes embrassés ? Dites-lui que vous avez très envie d’elle et que vous la trouvez sexy. Si elle est assise là sur votre canapé, c’est que vous la trouvez belle & sexy (et je l’espère pour vous J ).
  • Dites les choses telles qu’elles le sont, sans chercher à rester dans le politiquement correct. Soyez simples, donc directs. Exprimez les choses de la façon la plus simple qui soit.

Ne soyez pas spontané dans TOUT évidemment (ne dites pas que c’est un gros thon si elle est grosse 🙂 ). Mais soyez-le davantage. Cela sera amplement suffisant !

coaching-seduction-drague-paris

 

#3 – PERSÉVÉRANCE, persévérance, persévérance !

Ce point peut se résumer par la phrase suivante : tant qu’elle n’a pas dit NON, tu continues.

Combien de fois ai-je attendu, ou n’ai-je pas osé essayer de draguer une femme, alors qu’elle ne m’avait pas dit non ? Bien souvent, la cause principale des débutants qui ne réussissent pas à séduire une femme réside dans le fait qu’ils n’essayent pas vraiment. Ils n’essayent pas de coucher avec elles ! Il ne font pas tout ce qui est en leur POUVOIR pour coucher avec elles ! S’ils le faisaient vraiment, croyiez moi qu’ils auraient réussis.

On abandonne souvent bien trop vite ce qu’on commence. Au 1er râteau, au 1er faux numéro, ou au 3e refus en sortant en boite de nuit ! Vous devez comprendre que dans la majorité des cas, les femmes ne sont pas intéressées par vous. Vous devez donc ne pas vous laisser abattre par des refus, continuer, et PERSÉVÉRER !

La persévérance est la différence entre celui qui réussit à long terme, et celui qui échoue. Les deux font pourtant face aux mêmes difficultés. Seulement, l’un va gagner. Non pas parce-qu’il est plus beau ou plus fort, mais parce-qu’il a persévéré.

Comment la travailler :

  • Tant qu’elle n’a pas dit NON -> continuez !
  • N’abandonnez JAMAIS. Si vous échouez, tirez les leçons de votre échec, puis essayez sur une autre femme (ou contactez-moi pour un coaching si vous ne savez pas pourquoi vous avez échoué, comme ça on pourra développer en détail et je pourrais vous faire une réponse personnalisée).
  • Amusez-vous des râteaux ! Voyez cela comme un jeu, quelque chose de marrant. Avec mes potes de drague, on s’amuse à se raconter nos pires râteaux de la soirée, les plus violents.

Si vous avez lu mon journal (dont vous trouverez le lien ci-dessous si ce n’est pas le cas), vous avez constaté la quantité incroyable de RÂTEAUX que j’ai pris. Seulement, j’ai persévéré. Et à la fin, c’est moi qui GAGNE, et c’est ça la morale de l’histoire 🙂 Et je vous encourage à faire de même !
Le journal dun dragueur 2015-2017


 

 #4 – Vous êtes le PATRON

Ceux qui exercent un poste à responsabilité comprendront de quoi je parle (mes collègues chefs de projet notamment 🙂 ).

Dans un couple, dans tout rapport homme/femme, une femme attend que l’homme la guide. Elle attend de lui qu’il DÉCIDE. Qu’il propose. Qu’il assume. C’est normal, vous êtes le PATRON. Le futur chef de famille. Le maitre à bord.

Traditionnellement, l’homme a toujours eu la responsabilité du foyer. C’est lui qui ramène l’argent pour nourrir sa famille, lui qui protège sa femme, lui qui assume. C’est la plus-value de l’homme. Le tout en échange de confort et de réconfort 🙂 Ce qui correspond à la plus-value de la femme.

Vous êtes donc censés décider, vous êtes censés savoir quoi faire. Pourquoi ? Parce-que vous êtes le patron. Sans cela, une femme n’aurait absolument pas besoin de vous. Une femme ne souhaite pas être le patron dans un couple. D’abord parce-que ce n’est pas son rôle, et ensuite parce-que ce n’est pas épanouissant pour elle. Une femme s’épanouit lorsqu’elle se sent en sécurité avec un homme qui prend les rênes de la relation.

Comment le travailler :

  • Apprenez à penser comme un patron. Vous avez la responsabilité de votre femme, de votre avenir, et de ce que vous faites. Assumez-le, et dirigez le navire.
  • C’est vous qui choisissez où et quand vous allez boire un verre avec une femme. Cette dernière s’attend à ce que l’homme propose. C’est rarement une femme qui dit « on se retrouve rue du Trocadero au bar Le Mojito Pas Cher ».
  • C’est vous qui proposez quand changer de bar, et où aller après. Vous proposez, et généralement elle suivra (sauf si vous ne lui plaisiez pas).

Ne devenez pas un dictateur, mais PROPOSEZ. Les femmes vous en remercieront.

homme-recadre-fille

 

 

#5 – Transpirer le SEXE (comme un acteur porno)

Si vous avez travaillé le point #1, ce point-ci devrait être une formalité. Je vais néanmoins approfondir le sujet.

Il y a certains hommes qui se comportent comme des hommes, mais qui n’arrivent pas à sexualiser. La preuve, beaucoup d’élèves me sortent régulièrement cette question qui revient à chaque fois :

Élève : “C’est quand qu’il faut sexualiser ?”

Rétablissons déjà une vérité importante : la sexualisation, c’est DES LE DÉPART, et tout le temps. Si vous vous posez cette question, c’est que vous ne transpirez pas suffisamment le sexe. Pas à travers les mots que vous employez, mais par rapport à la sexualité que vous dégagez par votre langage corporel.

La meilleure métaphore au monde que je connaissance, et que 99% des hommes comprendront, c’est celle de l’acteur porno (ne venez pas me dire que vous n’en regardez jamais). J’en parle plus en détail dans mon prochain Ebook concernant la drague sur les sites de rencontres, mais je vais faire un court résumé ici, dont vous trouverez l’illustration sur l’image ci-dessous.

johnny-sins-acteur-porno

Comment le travailler :

  • Puissance du regard. Comme on le dit souvent, le regard est le reflet de l’âme. Tout votre regard doit transpirer l’envie de lui faire l’amour sauvagement. Il doit respirer la PUISSANCE et l’assurance. Si vous ne savez pas le faire, c’est la première chose à travailler.
  • Détachement. Vous remarquerez le langage corporel complètement RELAX des (bons) acteurs pornos en début de film. Notre acteur dévore du regard la nana, MAIS reste à distance respectable. Il ne se jette pas dessus tel un mort de faim. Le sous-entendu est que vous avez envie d’elle, mais qu’elle peut partir si jamais elle n’en a pas envie, car vous vous en fichez.
  • Assurance. Le bras fermement posé sur la table, le regard (encore), la posture droite, mais assurée. Ces éléments démontrent une confiance à toute épreuve, peu importe ce que fera la nana.
  • Voix. Cela ne se voit pas dans les photos bien sûr, mais la voix doit être lente et grave. Elle permet de renforcer ce sentiment d’assurance qu’éprouvera une nana.

 

 

#6 – LESS is more : apprenez à penser MINIMALISTE

Traduction : le moins est le mieux. Combien de fois j’ai vu des apprentis dragueurs sortir avec 3 pendentifs, 8 bagues au doigt, un jeu de cartes, et tenter de captiver une femme comme un magicien. Non seulement c’est ridicule, mais en plus ça ne fonctionne pas. Ai-je besoin de faire un dessin ?

Rappel du point #1 : vous n’avez besoin que d’une seule chose pour séduire une femme, c’est d’exprimer et d’assumer votre masculinité. Adopter cette pensée, c’est penser MINIMALISTE. Se concentrer sur le peu de choses, mais qui fonctionne.

Vous n’avez pas besoin de 6 bracelets sur vous, ni de 500€ de vêtements, ni de lire 30 Ebooks de drague pour comprendre comment ça marche. Le trop-plein de connaissances ou d’accessoires est votre ennemi. Le mieux est l’ennemi du bien !

Quand je sors en boite de nuit, mon dress code c’est : 1 tee-shirt, 1 jean, 1 paire de sneakers, 1 montre, éventuellement 1 bracelet, et un peu de parfum. Et c’est TOUT ! Donc non, il n’est pas nécessaire de sortir avec une chemise Dolce & Gabanne à 150€ pour séduire une femme, encore moins avec un costard. Des vêtements simples, mais bien définis en taille, suffisent.

Dancefloor-aborder-une-fille-par-derriere

Autre exemple avec mon ancien colloc, qui sortait avec du full-H&M sur lui (= moins de 80€ de vêtements). Cela ne l’empêchait pas de ramener 1 fille toutes les semaines. La projection de sa masculinité, une persévérance à toute épreuve, et les autres qualités objet de la partie 2 de cet article, ont vaincu de bien nombreuses femmes !

Comment le travailler :

  • Jetez ce qui n’est pas indispensable. Ma règle pour cela : tout ce qui n’a pas servi depuis 1an part à la poubelle. Si vous appliquez ce principe, il ne devrait plus rester grand-chose.
  • Sortez draguer sobrement. Mettez des vêtements simples, mais bien fités. Cela est amplement suffisant. Gardez votre costard pour votre boulot, et enfilez vos tee-shirts, cela suffira largement ! Pas besoin d’en faire des tonnes 🙂
  • Jetez 80% de vos livres, et ne gardez que les 20% qui vous semblent être les meilleurs. Et concentrez-vous dessus.
  • Parlez moins, mais parlez mieux. Il y a pas mal de mecs qui ont tendance à trop parler. Ralentissez votre débit d’information, dites-moi de choses, mais dites plus de BONNES choses.

 

La suite dans la partie 2 ! (bientôt)

Et pour les dragueurs en herbe qui souhaitent une partie PRATIQUE via un coaching (si tu résides à Paris), ça se passe par ici :

 

 

9 Réponses

  1. Guillaume

    Le détachement et le fun aussi non ? Pour moi c’est le plus important ! Bon article sinon, bravo

    Répondre
    • dragueurdeparis

      Le détachement sera en partie 2 😉le fun non, ce n’est pas une qualité indispensable, contrairement aux autres !

      Répondre
  2. Mathieu

    Salut, j’aurai une question : comment faire pour “transpirer le sexe” quand on a pas d’expérience ? À part ça bon article, je serai intéressé pour un coaching car je n’ai personne pour m’aider

    Répondre
    • dragueurdeparis

      Tu peux heureusement améliorer tout ça, même sans expérience 😉envoi moi un mail via ma page CONTACT, nous traiterons ensemble ce point

      Répondre

Laisser un commentaire