▶️Recevez 1 mail privé & gratuit TOUS LES JOURS pour apprendre à PLAIRE aux femmes (même si vous êtes MOCHES) : cliquez ici !◀️

⚡️ Drague De Rue : Stop Aux Idées Reçues ⚡️

drague-de-rue-stop-aux-idees-recues

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous raconter une anecdote sur l’art de séduire dans l’espace PUBLIC.

Et bien souvent, espace public = VOUS AVEZ PEUR CAR LES GENS VOUS REGARDENT !!!

Il s’agit d’un retour d’expérience de drague de rue, dont les enseignements sont EXTRÊMEMENT IMPORTANTS à retenir.

Ils vous permettront de comprendre, comment devenir un Street dragueur plus efficace.

C’est à travers les tribulations d’un pote d’Aix-en-Provence, que je vais vous expliquer la pratique de la rencontre urbaine.

En fan absolu de cette technique de séduction à l’époque, ce pote en a fait son cheval de bataille. 

Sauf que, vous savez quoi ?

⚠️ En quelques mois, il a effectué 1500 approches de femmes avec aucun résultat, plus précisément 0 baise.

Si comme lui vous êtes adepte de la Street Pick Up, lisez bien cet article pour APPRENDRE DE VOS ERREURS et AMÉLIORER VOTRE PRISE DE CONTACT AVEC LES FEMMES.

 

⚠️ Mes débuts en drague de rue

▶️ J’ai commencé à apprendre le Street, il y a environ 10 ans, lorsque j’habitais à Aix-en-Provence.

J’avais un “wingman”, un mec qui comme moi était débutant total en séduction.

On était tous les deux puceaux.

Mais la différence entre nous deux, c’était que je le cachais, parce que je ne l’assumais pas.

Mon pote à l’inverse acceptait la situation sans problème.

On a commencé à apprendre la drague de rue ensemble.

⚠️ On était particulièrement ridicules :

  • on s’habillait en costard ; 
  • on avait le délire des Blues Brothers, il nous manquait juste le chapeau !
  • on approchait les filles vêtus de cette manière.

⚠️ Avec le recul, je comprends pourquoi notre drague de rue ne marchait pas ! 

A l’époque, j’ai rapidement compris que le Street, c’était PAS ma grande passion.

CERTES, j’ai commencé à avoir quelques résultats, quelques rencards…

Mais je n’ai JAMAIS pu baiser.

❌ Ma technique de drague de rue n’a pas apporté grand chose :

  • 100 approches,
  • 5 numéros,
  • un seul rencard, 
  • il ne s’est rien passé.

C’était un des premiers DATES de ma vie : j’étais tellement nerveux que je me sabotais tout seul en étant incapable de la moindre initiative !

❌ Donc je n’ai rien fait et FORCEMENT il ne s’est rien passé.

Si vous êtes dans ce cas, que la nervosité prend trop facilement le dessus : lisez l’article “5 solutions pour COMBATTRE le manque de CONFIANCE en soi” c’est juste par ici !

drague-de-rue-rencontrer-une-femme

 

⚠️ Drague de rue, drague en boîte de nuit : quelles différences ?

De temps en temps on me demande pourquoi sur Dragueur de Paris on ne fait pas beaucoup d’articles sur le Street Pick Up (SPU).

Ma grande spécialité, c’est surtout les applications en ligne (comme Tinder) et la drague de nuit.

Pour le Street, beaucoup de coachs traitent déjà le sujet.

Dragueur de Paris n’a donc pas choisi de se positionner sur ce créneau.  

J’ai abandonné assez rapidement la rencontre urbaine pour me consacrer à la séduction dans le monde de la nuit.

A l’époque c’était vraiment ce qui me passionnait, LE truc qui me faisait vibrer…

Pendant un temps, j’ai cessé de vouloir être à tout prix un pick-up artist, j’ai repris quelques années plus tard. Je m’étais contenté d’une centaine d’approches.

Il faut dire que la drague de rue est beaucoup moins efficace en terme de rentabilité : les femmes en bar, en boîte ou sur les sites de rencontre sont bien plus réceptives à la séduction, car elles sont là pour ça.

🆘Dans la rue, elles sont occupées, vont au boulot ou rentrent chez elles. Il faut donc multiplier les tentatives pour espérer avoir des résultats.

spu-street-pick-up

 

⚠️ Street Pick-Up : faut-il préférer la quantité ?

Revenons-en à l’anecdote de mon pote d’Aix …

Contrairement à moi, mon collègue était un fou furieux de la séduction de rue. C’était un dingue, il adorait ça !

Il raffolait du Street, il ne faisait que ça, il bourrinait ! Quand j’ai décidé d’arrêter la drague de rue, de son côté il a continué, il aimait tellement ça !

Il était dans son délire, il continuait à sortir en costard, tous les mercredis et tous les samedis pour se faire une session de Street. Il abordait à la pelle, il n’avait aucune peur. Il a fait ça pendant quelques mois.

⚠️ Au bout de 3-4 mois, je n’ai plus eu de nouvelles. Silence radio !

Je lui ai demandé comment les choses évoluaient pour lui …

⚠️ Et là il m’a dit un truc qui m’a scié et qui m’est resté dans la tête depuis …

Il m’a dit “Mec : le Street, j’en ai marre, j’ai fait 1500 approches, je n’ai eu aucun rendez-vous”.

❌ 1500 approches pour se RENDRE COMPTE, que ça ne fonctionnait pas !

Ce mec était devenu un robot, une machine à aborder, en mode automatique !

Il était en pleine remise en question. Il a commencé à se dire :

⚠️ “Merde, on dit tout le temps qu’il faut aborder, aborder, aborder. Pourtant j’ai fait 1500 approches et je n’ai pas progressé. Pourquoi ?”

Il ne comprenait pas.

C’est vrai que les conseils que tu peux trouver sur les blogs et YouTube te disent qu’il faut approcher un maximum de femmes dans la rue.

Il faut accoster une fille et engager la conversation encore, encore, et toujours, avant de voir réellement des résultats et devenir un vrai Pick Up Artist.

Besoin de conseils pour apprendre à séduire une fille ? Retrouvez dans ce billet toutes les techniques d’approche les plus efficaces !

approcher-une-femme-dans-la-rue

 

⚠️ Séduction : qualité OU quantité ?

Mon ami est finalement sorti du circuit pendant 6 mois.

Il a mis la drague en “stand by”.

✅ Ensuite, il s’y est remis mais de façon BEAUCOUP PLUS MESURÉE.

Il a couplé sa pratique de la rencontre urbaine avec le site Adopte un mec. 

A l’époque, Adopte un mec et Meetic étaient les piliers de la rencontre en ligne, les autres sites n’existaient pas encore.

Donc il s’est inscrit à Adopte un mec, et il a repris la drague de rue en parallèle.

⚠️ Sauf que cette fois-ci, il a CHANGÉ D’OBJECTIF.

❌ Au lieu d’aborder le plus possible parce que les coachs sur YouTube ont dit qu’il faut aborder, aborder, aborder …

✅ Il a changé de style d’approche.

✅ Il a mis l’attention sur l’efficacité plutôt que le nombre d’approches.

C’est-à-dire qu’au lieu de se concentrer uniquement sur le fait d’aborder les femmes, et d’en faire le plus possible, il s’est dit qu’il allait accoster beaucoup moins, mais qu’il allait faire le mieux possible.

⚠️ Et devinez ce qu’il s’est produit ?

✅ Il est entré dans cet état d’esprit et il s’est dépucelé moins d’un mois après.

En nombre d’approches, il a dû en faire une vingtaine, pas plus ! Il a fait beaucoup moins d’approches par rapport à avant et il a baisé en moins d’un mois.

❌ Alors qu’avant il a fait 100 fois, 200 fois plus d’approches pour absolument aucun résultat.

Ensuite on en a reparlé.

Le fait d’avoir fait sa première fois, ça a un peu démystifié le mythe de la baise qu’il avait en lui.

✅ Il s’est rendu compte que c’est pas grand chose, que c’est pas si difficile que ça.

Que ce n’est pas non plus le Saint Graal, d’ailleurs. Ce sont ses mots : baiser, c’est cool, mais ce n’est pas non plus le Saint Graal. Ça lui a un peu ramené les pieds sur terre.

On a donc reparlé de ce contraste.

Pourquoi avant il ne faisait qu’approcher, et ça ne marchait pas, et pourquoi ensuite il a fait très peu d’approches et ça a marché.

✅ Il y avait pas mal d’éléments qui revenaient. Mais l’élément le plus fort c’était L’ASPECT QUALITATIF.

❌ Avant, il était dans le quantitatif pur, c’est-à-dire aborder le plus possible. Entrer en contact, lancer une discussion, et si ça ne marche pas, recommencer.

✅ Mais il a fait un switch mental, il s’est dit qu’il allait faire peu de sollicitations. Mais il a essayé de faire en sorte que ces interactions DURENT LE PLUS LONGTEMPS POSSIBLE.

Et surtout, il a décidé de VOIR PLUS LOIN.

Il a choisi de voir chaque tentative comme une opportunité de baisel’abordage ne représente même pas 1 % du temps passé avec la femme.

✅ Au delà de l’accostage, il y a l’interaction, l’échange avec la nana. Il s’est donc concentré sur le fait de donner la réplique, d’avoir du répondant.

✅ C’est ce changement de perspective qui lui a permis de commencer à avoir des résultats avec sa technique de drague de rue.

Parler aux femmes requiert quelques subtilités, tant sur la forme que sur le contenu ! Vous ignorez tous des éléments de langage à adopter ? Je vous invite à découvrir la BIBLE en la matière

lancer-une-discussion-avec-une-femme-dans-une-avenue

 

⚠️ C’est quoi la QUALITÉ dans le Street Pick UP ?

Comment avoir des résultats en Street Pick Up ?

✅ Tenez compte des LIMITES DU QUANTITATIF.

La drague de rue est difficile, complexe à appréhender. Accumuler les tentatives peut être utile quand on a très peur de l’approche, ça nous permet de prendre des habitudes et d’avoir moins peur progressivement. Mais il ne faut pas faire ça très longtemps.

✅ Faites le switch mental de vous intéresser au qualitatif, soignez la qualité de vos interactions.

❌ Et SURTOUT, arrêtez de vous focaliser sur l’abordage, qui ne représente même pas 1 % d’une interaction.

Concentrez-vous sur tout le reste : 

  • l’échange humain, le tête-à-tête, 
  • le plaisir que vous avez à discuter avec une femme, 
  • sur le fait qu’elle soit belle,
  • faire des choses ensemble,
  • passer des heures ensemble,
  • aller se promener,
  • aller boire un café, 
  • aller boire une bouteille de vin en bord de Seine,
  • aller chez vous ou chez elle.

Augmentez votre ambition. Votre perspective ne doit pas se limiter à comment aborder une fille.

Vous devez VOIR TOUTE L’INTERACTION. Si vous faites ça, vous allez vous rendre compte que l’accroche, c’est un pouième de tous les échanges que vous aurez avec elle.

Et quand vous vous rendez compte de ça, vous DÉMYSTIFIEZ L’APPROCHE.

❌ Vous arrêtez de faire des sessions stupides et contre-productives, où vous abordez 50 femmes par jour.

✅ Vous vous CONCENTREZ SUR LA QUALITÉ.

  • Soignez votre dialogue avec la femme,
  • Pratiquez votre sens de la répartie pour avoir, petit à petit, la réplique plus facile,
  • Faites vivre un moment inoubliable à la fille,
  • Donnez-lui envie de vous revoir,
  • Mettez-la en confiance.

❌ D’ailleurs, le fait d’accumuler les prises de contact peut devenir complètement stérile.

Si vous vous concentrez seulement sur la quantité, vous risquez de tomber dans le harcèlement de rue.

Vous devenez un lourdaud et les femmes vous fuient, comme vous pouvez le voir.

Envie d’en savoir plus et réaliser à quel point ça peut être LIMITE, regardez d’un peu plus près cette enquête ! 

aborder-une-femme

 

✅ Synthèse

LE conseil du jour :

❌ Ne faites pas dans la quantité.

✅ MAIS dans la qualité.

Servez-vous de l’expérience de ce pote de drague, qui a abordé 1500 femmes différentes et qui n’en a baisé aucune.

J’espère que ce retour d’expérience vous servira 🙂

Réseaux sociaux

Plus d'articles
reste-toi-meme-le-pire-conseil-de-seduction-2
« Reste toi-même » : le PIRE conseil de séduction ?