Date avec une policière : baise en 2h

Il s’agit cette fois-ci d’une flic (= policière) rencontrée sur le célébrissime site de rencontre nommé “adopteunmec“, que vous connaissez sans doute aussi bande de coquins 😉

 

La rencontre (virtuelle)

Pas grand-chose à dire sur la phase “online”, je me suis contenté de lui parler normalement, en bon français, sans fautes d’orthographe, et sans trop d’allusions sexuelles histoire qu’elle ne se méfie pas trop (= éviter de me faire arrêter par ladite policière, ce qui serait le comble de la drague !!!).

Elle est assez difficile à dater, dans le sens où Madame me vend un train de vie de ministre, partagé entre son boulot de flic et sa petite fille de 3ans. Dans ce cas de figure, mieux vaut ne pas s’énerver et jouer la patience. Au bout d’un moment, le poisson mord à l’hameçon, et je parviens à la dater !

Il faut savoir qu’elle a fait 50km pour venir me voir ! Pourquoi ? Parce que je lui ai dit catégoriquement que je ne peux pas me déplacer, et en parallèle j’ai essayé au maximum de lui donner envie de me voir, tout en lui proposant une “visite de la ville”. En insistant, si on s’est bien démarqué des autres mecs à qui elle parle (= 80% de gros lourds), ça fonctionne, et elle accepte de se déplacer ! Ne jamais oublier qu’une fille qui se déplace est une fille motivée (vu que la plupart du temps c’est le mec qui se déplace 😉 )

 

La rencontre réelle

Je la retrouve donc dans un lieu public, pour l’emmener au resto (un burger bar en fait aha). Belle surprise : elle est trop trop bonne. Grande brune en talon, jean moulant, gros seins, peau mat. Coup de cœur immédiat ! Donc nous dinons, en parlant de choses assez communes, le courant passe plutôt bien. Elle me raconte sa vie de flic, à savoir qu’il s’agit d’un milieu essentiellement masculin, et qu’elle se fait sans cesse draguer ! Elle n’a encore jamais couché avec un collègue de travail (= un autre flic), et préfère rencontrer des gens à l’extérieur histoire de ne pas tout mélanger. Par contre il fait super chaud, je suis obligé de réaliser 2 allers/retours aux chiottes pour enlever la transpiration histoire de pas trop la dégouter. Comme c’est encore tôt pour aller chez moi je lui propose de bouger dans un parc (le but caché derrière était aussi de faire passer l’heure, afin qu’elle soit trop fatiguée pour parcourir les 50km la ramenant chez elle LOL). Mais clairement, je ne la sauterai pas en 1h celle-là, il va falloir travailler un peu plus longtemps.

parc-rencard

Le parc, lieu idéal d’isolation pour conclure

 

Sur le chemin je croise un pote, il m’enverra un SMS quelques minutes plus tard

Pote : “Mignonne ta date !”

Le contexte de drague est assez particulier : la fille a perdu son précédent copain il y a environ 1an dans un….accident de la route. C’est comme ça qu’elle est devenue célibataire. Elle me dit que je suis le deuxième garçon qu’elle rencontre depuis. Elle semble assez détachée, mais pas prête à se remettre véritablement avec quelqu’un. ça tombe bien, c’est exactement ce que je voulais. 🙂

On arrive au parc, après 15min de marche (où j’aurai bandé non-stop vu la tension sexuelle qu’il règne), et nous nous posons dans l’herbe près d’un arbre, assez loin des gens, mais pas trop, histoire de rassurer Madame la policière. Je temporise 10min histoire de ne pas passer pour un mort de faim, puis je commence à la caresser dans le dos, puis sur le bras. Quelques petites résistances verbales :

Fille : “Eh ben tu ne perds pas de temps toi !”

Dragueur de Paris : “Taime pas les caresses ?”

Fille : “Sisi, mais ça me fait rire, tu es allée vite !

Dragueur de Paris : “Si tu n’aimes pas j’arrête tout de suite hein 🙂 “

Fille : “Non lol je rigolais avec toi ^^”

Elle me balance donc cet aveu comme quoi c’est ON ! J’escalade, et on finit par s’embrasser une vingtaine de minutes plus tard 🙂 Elle embrasse troooooooooooop bien. On parle et on se roule des pelles pendant 1h, puis la nuit tombante arrive. Je sens qu’elle commence à devenir très chaude, car on mime des mouvements de baises dans l’herbe. Elle est joueuse aussi, elle se met toute seule au-dessus de moi. Le moment est donc venu de lui proposer d’aller chez moi, elle se méfie un peu, dit non au début, puis finie par accepter :

Fille : “jsais pas si c’est une bonne idée d’aller chez toi comme ça”

Dragueur de Paris : “Il t’arrivera rien hein, je te montrerai la porte de sortie, tu pourras partir quand tu veux, je te retiendrais donc tu n’es pas ma prisonnière. Comme ça si je te fais chier tu peux partir 😀

Fille : “Bon ok ça va…”

 

Chez-moi

On arrive, et je sers un verre de rouge pour continuer de la faire boire et minimiser les chances qu’elle doive repartir en voiture, afin qu’elle passe la  nuit chez moi. Je n’en ai pas parlé, mais en plus des règles essentielles de séduction, c’est une technique de dark jedi qui fonctionne bien pour inciter la fille à rester.

Le verre terminé, complètement excité par son corps et sa façon d’embrasser, je la soulève, la jette sur mon lit et on recommence à se chauffer. Je lui bouffe les seins, puis elle me fait une grosse résistance, car c’est “pas dans ses valeurs de coucher le 1er soir” et qu’elle “a des principes” (et gnagnagni et gnagnagnagnagnagaaaaaaaaaa). Je ralentis un peu, puis recommande, et continue de la chauffer. Et le miracle se produit, au bout de 30min + un massage mutuel que j’ai réussi à lui me faire faire :

Fille : “Oh et puis on s’en fou des principes !”

C’est donc le feu vert : je la déshabille comme un singe en chaleur, et l’enfourne directement ! Baise du feu de dieu, très intense, missionnaire durant 5-10min (impossible de tenir plus longtemps). Sauf qu’on avait plus de capotes et elle ne prend pas la pilule. Nous n’aurons donc baisé qu’une seule fois. Elle me demande de passer la nuit ici à cause du vin que je lui ai fait boire 😀 On s’endort, puis me réveille en plein milieu de la nuit et me branle sur elle. Elle me prend en bouche, et j’éjacule tout sur son visage et ses cheveux. Je lui passe une serviette, et nous nous rendormons…..

Elle partira le lendemain matin. Je vais très probablement la revoir, histoire de transformer l’essai en plan cul 🙂 ya pas à dire, une policière, c’est le feu !!!

 

Je veux encore d’autres récits de rencontre comme ça !

TOUT se trouve dans mon journal de drague des années 2015 à 2017 🙂 Et tu verras, multiplier ce type de rencontre est beaucoup plus simple qu’on ne pourrait l’imaginer !

Le journal dun dragueur 2015-2017


 

 

A propos de l'auteur

De formation ingénieur & ancien GEEK, je me suis lancé dans la conquête des FEMMES à l’aube de mes 20 ans. A l'époque, personne n'y croyait. Aujourd’hui, je dirige une équipe de 10 personnes, exerce comme COACH en séduction, PHOTOGRAPHE portrait pour hommes, pratiquant de boxe & musculation depuis 5 ans. J'ai pu coucher avec plus de 100 femmes différentes, et vivre 4 relations longues (> 6 mois). Maintenant en couple, j'accompagne des dizaines d'hommes désireux de vivre A FOND leur vie affective !

Articles similaires

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.