▶️Recevez 1 mail privé & gratuit TOUS LES JOURS pour apprendre à PLAIRE aux femmes (même si vous êtes MOCHES) : cliquez ici !◀️

Ancien timide, je suis devenu coach en séduction : voici pourquoi !

je-suis-devenu-coach-en-seduction

Pourquoi devenir COACH en SÉDUCTION ? Comment vivre du coaching en séduction ? Qu’est-ce qui me motive à apprendre la séduction aux gens ? À plaire aux femmes ?

Ces questions, on me les pose très souvent.

Mais beaucoup n’y connaissent rien à ce métier, et s’amusent à pondre des articles avec un parti pris clairement assassin (exemple ici chez marieclaire).

Le pire, c’est qu’il y a encore quelques années, j’étais un garçon très TIMIDE. Les femmes, je n’y comprenais rien.

Il y a encore 10 ans, je n’avais jamais couché, ni même embrassé une fille. Aujourd’hui, j’ai couché avec plus de 100 femmes, embrassé des centaines d’autres, et des milliers de râteaux.

Aujourd’hui, je fais profiter mes compétences de séducteur durement acquises à nos élèves, afin qu’ils puissent apprendre à séduire une femme à leur tour.

Nos élèves de coaching nous demandent souvent ce qui nous MOTIVE à exercer ce métier : celui de coach en séduction.

Alors je me suis dit que ce serait une bonne idée d’article à pondre pour expliquer ce métier d’entraineur : entrainer les hommes à approcher (et séduire) les femmes qu’ils désirent.

Dans cet article, je vais vous expliquer :

  • 1/ Avant de devenir coach en séduction : mon passé d’ancien timide….puis le DECLIC
  • 2/ De LOOSER à PLAYER : comment j’ai couché avec ma 1ère fille, puis ma 1ère relation….qui fut CATASTROPHIQUE
  • 3/ De PLAYER à COACH : comment je suis passé de 0 à 100 femmes au lit (je couchais avec 1 fille différente tous les jours)
  • 4/ Les 3 raisons pour lesquelles je suis devenu coach en séduction

En fin d’article, je vous proposerai un petit bonus gratuit pour ceux qui veulent approfondir le sujet.

Vous allez apprendre BEAUCOUP de choses sur les coulisses du métier de coach en séduction !

Lisez jusqu’au bout, cet article sera (assez) long et rempli de contenu inédit !

 

Si vous préférez le format vidéo, je raconte comment je suis devenu coach en séduction dans cette interview de 1h10 !

 

1/ Avant de devenir coach en séduction : mon passé d’ancien timide…puis le DÉCLIC

Bien avant cet instant où j’écris le présent article, je fus quelqu’un d’autre.

Je fus une personne totalement DIFFÉRENTE de celle d’aujourd’hui.

Timide + introverti + ennuyant + moche + coincé + geek + recalé du système + asocial + maigre + laid + indésirable + affreux + inactif + mou + lent + bizarre + particulier = PERDU D’AVANCE !

À l’époque, c’était les adjectifs avec lesquels je me désignais tout seul. Et comme je me voyais comme ça, les autres faisaient en sorte de confirmer cette vision EXÉCRABLE que j’avais de moi-même.

La boucle était bouclée : AUCUNE FILLE ne voulait de moi.

 Et quand je dis AUCUNE, c’est ZÉRO !

 Certaines filles s’amusaient même à me dénigrer entre-elle avec des discussions de merde du type :

« tu préfères quoi : perdre ton téléphone ou sortir avec Mike et ses boutons sur la tronche ? »

« ohlalallalala, mais noooooon c’est trop duuuur de choisir, je tiens trop à mon téléphone moi !!!!»

« allez allez t’es oblige de choisir Julie !!! »

« Oh non Emilie t’es trop chiante avec des questions comme ça je sais pas choisir moi !!! »

coach-en-seduction

Autant le dire tout de suite : j’étais vraiment au fond du trou.

Et ce fût précisément l’atteinte du fond du trou qui se révéla être un évènement déclencheur :

  • Je me disais que si je continuais de creuser, j’allais finir par me SUICIDER
  • A force de mater du porno tous les soirs, je devenais tellement FRUSTRE de ne pas baiser que j’en devenais FOU
  • Je ne pouvais plus supporter les MOQUERIES des autres garçons (et des filles) à mon sujet sur mon FAIBLE potentiel de séduction
  • Le Lundi matin à l’école, je ne supportais plus les « séducteurs de la classe » raconter leur BAISE du SAMEDI-SOIR, alors que j’en étais incapable

Puis un jour, je suis sorti avec l’un des séducteurs de la classe au bal du lycée où je suivais mon BTS d’informatique.

Tandis que lui et son pote arrivaient à séduire, ma soirée se résumait aux paroles de cette chanson:

(enlevez juste le fait que dans la chanson ils se sont fait recaler à l’entrée ; je n’ai pas été recalé, mais je n’ai rien fait)

La frustration accumulée était tellement PUISSANTE que je ne pouvais tout simplement plus la supporter.

Le DÉCLIC était là !

Il fallait que ça change.

Il fallait un CHANGEMENT.

Marche ou crève.

Get rich or die trying.

D’ailleurs, le fait d’avoir vu ce film sur l’histoire de 50 cents a lui aussi été un déclencheur : soit je vais au bout, soit je meurs.

Soit je change RADICALEMENT de vie, soit je SOMBRE.

Soit je deviens CAPABLE de SÉDUIRE, soit je suis condamné à vie au CÉLIBAT et à la DÉCHÉANCE.

Aout 2008. Je n’oublierai jamais cette date.

C’est le moment de ma vie où je me suis FORMELLEMENT engagé sur le chemin du changement.

Je voulais apprendre à devenir un SÉDUCTEUR, et reprendre le contrôle de ma vie affective et sexuelle.

Je me suis inscrit sur un forum de séduction, et j’ai publié mon 1er post de présentation.

J’ai ensuite ouvert mon 1er journal de drague, sur lequel je répertoriais tout ce qu’il se passait dans ma vie d’apprenti-séducteur.

J’étais 100% déterminé à réussir. Personne ne m’arrêtera.

Au fond de moi, je commençais à sentir une chose.

Ces étapes amorçaient quelque chose de grand.

C’était un chemin sans retour.

Une fois engagé sur ce chemin de l’apprenti-séducteur, j’ai commencé à sentir que ce chemin était SANS RETOUR EN ARRIÈRE.

Un peu comme ceux qui quittent tout pour vivre le rêve américain : une fois sur place, plus de retour en arrière. Soit on séduit, soit on est mort.

Et j’étais loin de me douter de tout ce qui allait se passer….

enseigner-la-seduction

 

 

2/ De LOOSER à PLAYER : Comment j’ai couché avec ma 1ère fille, puis ma 1ère relation….qui fut CATASTROPHIQUE

Je ne le cache pas : les débuts étaient très difficiles.

Clairement, j’étais encore bien loin du niveau d’un coach en séduction. Stade ultime du dragueur qui fait rêver tous les apprentis-séducteurs (moi-compris à l’époque).

Mais ,même si à l’époque ce status faisait rêver, je m’en battais les steaks de de venir coach en séduction un jour.

Je voulais déjà devenir un PLAYER. Un joueur. Pas un entraineur.

À l’époque, je passais encore mes journées devant l’ordinateur, à lire les récits de drague des autres sur le forum de séduction.

Des mecs que je ne connaissais pas, et qui racontaient par écrit comment ils couchaient avec une fille.

Parfois en quelques jours, parfois en quelques heures….

Je ne pensais pas que c’était possible. Pourtant, ils le font.

 Je pensais encore que les filles étaient des êtres qui ne couchaient JAMAIS avant DES SEMAINES de relation.

D’ailleurs, dans ces mêmes récits de drague, c’est ce que les filles le leur disaient.

Elles disaient souvent « je ne couche JAMAIS le 1er soir c’est MORT de chez MORT ».

Pourtant, 1 heure après, 2 heures après, ils couchaient avec ces filles-là.

Cela me laissait de MARBRE.

Comment est-ce possible ?

Nous aurait-on menti ?

Il semblerait que oui.

coaching-seduction

 

Devant L’ÉVIDENCE que ce qu’on m’avait appris étant jeune était totalement FAUX, j’étais décidé à changer TOTALEMENT tout ce que je PENSAIS SAVOIR que les FEMMES.

RESET, comme dans Matrix Reloaded. Remise à zéro de la matrice. On reprend du début.

C’est grâce à la communauté de ce forum que j’ai pu rencontrer mon 1er partenaire de drague, qui est devenu ensuite un ami.

Un vrai PLAYER pur sang, 100% de viande, rien à jeter ! Mais aussi un très bon coach (même si il ne voulait pas l’être, il avait toutes les qualités).

 J’ai ainsi pu faire mes premières sorties en NIGHT GAME avec lui : en bar, et en boite de nuit.

Car en 2008, les sites de rencontre, ce n’était PAS DU TOUT à la mode.

Alors j’ai jeté mon dévolu sur la drague en BOITE DE NUIT, que j’affectionne particulièrement.

Après 1 an de travail mental, des CENTAINES de RÂTEAUX, des DIZAINES de numéros qui n’ont rien donné, et des DIZAINES de sorties en bar/boite, une chose INCROYABLE se produit.

Je couche avec ma 1ère fille.

J’avais 20 ans, et je couche avec ma 1ère fille.

Le compteur a ensuite monté très lentement.

Une fille. Puis deux. Puis trois. Puis quatre. Puis cinq. Puis six. Jusqu’à une quinzaine de filles environ. Mais tout cela en 1 an et demi.

Les progrès étaient encore très lents.

Puis en 2010, je me pose en relation longue. Elle me plait tellement que je décide d’arrêter la drague.

J’arrête TOUT, pour me mettre en relation exclusive avec cette magnifique Franco-Italienne de 1m76 qui exerçait comme professeur des écoles !

Je FERME mon journal et me retire du forum de séduction sur lequel j’étais.

Notre relation aura duré 3 ans.

La dernière année, on habitait ensemble dans un 45m² en plein centre-ville d’Aix-en-Provence.

Le rêve.

Et c’est le DRAME : ELLE ME TROMPE.

Elle baise avec un autre homme. Elle va voir ailleurs. Elle se fait même sodomiser par lui….. oh my god.

Elle me quitte, et je décide de m’inscrire sur mon 1er site de rencontre : adopteunmec.

En 1 journée, j’ai mon 1er rencard avec une fille depuis 3ans. On s’embrasse (mais je ne réussis pas à coucher avec).

En 1 semaine, je rencontre une Marseillaise/Italienne. On couche ensemble en 3 jours, et je me mets officiellement en couple avec elle.

Et cela rend mon ex FOLLE de jalousie.

Alors elle revient vers moi en hurlant être toujours amoureuse. En bonne larve de service, j’accepte de lui pardonner, et on se remet ensemble. Et je quitte l’Italienne avec qui je venais de me mettre.

3 mois plus tard, ELLE ME TROMPE à nouveau, mais va encore plus loin : elle me QUITTE.

En 20 minutes, je me retrouve totalement SEUL.

Nous sommes en 2013, retour à la case départ.

Retour à la case départ, avec une colère MONSTRE, et le sentiment d’avoir été pris pour un con.

Je PLEURE, je HURLE dans la rue, je L’INSULTE sur son répondeur, j’implore Dieu de la MAUDIRE pour le restant de ses jours, et je vocifère ma HAINE des femmes à ce moment-là.

C’est alors que je me rends compte de ceci : bien que j’eusse réussi à coucher avec mes 1ère filles et tenir pendant 3 ans une relation, je suis encore une LARVE de SERVICE.

Je suis encore le JOUET des femmes.

Je suis encore une MERDE qui subit.

Je n’ai pas encore le contrôle de ma vie.

Cela devait changer.

J’ai décidé de passer de petit joueur, à GOD LEVEL de la séduction !

coach-en-seduction-paris

 

3/ De PLAYER à COACH : comment je suis passé de 0 à 100 femmes au lit (je couchais avec 1 fille différente tous les jours)

2013 : je repars de ZÉRO.

Je me retrouve totalement SEUL (affectivement et sexuellement parlant).

J’ai heureusement eu la présence d’esprit d’entretenir mes relations amicales avec d’autres hommes, et ceux-ci m’ont incroyablement soutenu.

D’ailleurs, c’est ainsi qu’après avoir rompu avec mon ex, étant donné que nous avons rendu l’appartement, je me suis mis en collocation avec un ami.

Un colocataire lui aussi de la communauté de séduction, qui partageaient les mêmes passions : drague, séduction, soirées, alcool, filles, baises, plan d’un soir, capote, lubrifiant, et aussi musculation + protéines.

On se prend un 65m² en plein cœur d’Aix-en-Provence, à 5min à pied de TOUS les bars/boites de la ville.

Les chambres sont très éloignées l’une de l’autre, ce qui permet une isolation phonique conséquente.

Car cette année, en 2013, j’ai TOUT changé.

Je commence la musculation en partant de zéro (avant je faisais du jiujitsu brésilien, mais je restais relativement maigre).

Je m’inscris sur Tinder, application qui venait d’émerger.

Je m’inscris sur Adopte un Mec pour devenir particulièrement ACTIF.

Je recommence à sortir doucement en bar et en boite de nuit.

J’augmente mon cercle social en socialisant partout où je vais.

Et 1,5 an après, j’ouvre un nouveau journal de drague pour pérenniser cette progression.

C’est ce même journal que je propose d’ailleurs sur la boutique du site (un journal en 6 volumes, dont le 1er est gratuit).

Vous pouvez télécharger le 1er volume gratuitement juste ici :

Télécharger le JOURNAL du DRAGUEUR - 2015 à 2017 !

 

Ainsi s’ouvre une période de 2013 à 2016, où j’ai vécu l’une des MEILLEURES périodes de ma vie.

C’est cette période que je vous raconte dans mon journal.

Durant cette période, je me remets 2x en couple pendant 6 mois.

Mais je finis par les quitter au bout de 6 mois car je ne ressentais pas de sentiments.

Puis je repartais de plus belle dans la séduction.

Après avoir touché le fond du trou en 2013, je me suis rendu compte de plusieurs choses :

  • Je suis capable de coucher avec des femmes MAGNIFIQUES (encore + belle que mon ex-relation, qui était déjà très belle)
  • Je suis capable de COUCHER rapidement avec une femme (parfois en moins d’une heure)
  • Je suis capable de coucher avec une fille de 18 ans, comme avec une fille de 48 ans.
  • Je suis capable de DÉPUCELER une magnifique fille VIERGE rapidement (je l’ai fait le 1er soir avec l’une d’elle)
  • Je suis capable d’embrasser 5 à 6 filles différentes dans la même soirée (avec la langue)
  • Je suis capable de coucher avec une fille même quand l’appartement n’est pas nettoyé depuis 6 mois, avec 15 bouteilles de vin près du lit, et que la poubelle n’est pas sortie
  • Je suis capable de chopper sur le dancefloor en boite de nuit en moins de 5 minutes (et sans parler).
  • Je suis capable d’être AMIE avec une fille (c’est comme ça que j’ai rencontré ma meilleure amie)

2015, puis début-2016, j’enchaine inlassablement les rencards.

Et je couche avec de nouvelles filles de plus en plus rapidement, puis de plus en plus fréquemment.

Fin-2015, j’explose mon 1er défi : j’ai couché avec plus de 50 femmes.

Petit à petit, je prends ma revanche sur la vie, et me rapproche du niveau des coachs en séduction que j’admirais à l’époque.

J’enchaîne de plus en plus les rencards (et les baises).

Et cela allait encore s’accélérer.

Mi-2016 : je débarque à PARIS.

coaching-seduction-paris

Je décide de changer de vie pour des raisons professionnelles et personnelles.

Je quitte ma boite, mon CDI, mon appartement, mon colloque, et mes potes, pour vivre une nouvelle aventure.

Pour vivre l’aventure Parisienne.

C’est cette aventure que je vous raconte dans mon journal de drague.

Septembre 2016, je débarque à Panam.

Et là, c’est L’EXPLOSION !

Très rapidement, je me retrouve à coucher avec 2 à 3 nouvelles filles différentes….chaque semaines.

De façon régulière. Parfois une petite pause de 10 jours, mais ça ne durait pas longtemps.

Cela devient industriel.

Je suis tellement étonné moi-même d’avoir atteint un tel niveau que j’appelle ça L’INDUSTRIALISATION de la drague.

Je ne me déplace même plus, elles viennent directement soit chez-moi, soit dans un bar à 10 mètres de chez moi.

Je ne cherche même plus à kino (= toucher) la fille en bar : je fais le puceau en bar, et c’est seulement une fois chez moi que j’attaque.

J’y vais même bourrer, avec quelques verres de vodka dans le sang….et ça marche encore mieux.

J’ai même essayé d’y aller en snifant un flacon de Popper avant d’aller en rencard, et ça fonctionnait aussi (c’est un flacon qui déclenche une euphorie passagère)

Même en faisait  n’importe quoi, ma méthode de séduction fonctionnait parfaitement avec une REDOUTABLE efficacité.

Tout allait plus vite…

De plus en plus vite….

coach-drague

 

Puis début 2017, je tombe amoureux d’une BOMBASSE. Une fille de 1m80 EXACTEMENT dans mes critères.

Je vrille littéralement, tombe amoureux en quelques heures, et mets de côté ma méthode de drague habituelle.

Tragique erreur. Je fais preuve de faiblesse.

D’un naturel empathique, je conserve encore une certaine fragilité envers certaines filles capable de faire chavirer mon cœur.

On a beau avoir connu beaucoup de filles différentes, on reste toujours VULNÉRABLE.

Je raconte ce triste passage dans mon, journal là aussi.

On se voit 5x, et on n’a pas encore couché ensemble.

Elle décide SOUDAINEMENT de ne plus se voir, et bloque mon numéro. SANS AUCUNE RAISON.

Ni une ni deux, avec DOULEUR, mais néanmoins avec courage, je me relève et attaque de plus belle.

Je couche avec ENCORE PLUS de nouvelles filles qu’avant. Et encore plus vite.

Je couche avec 2 nouvelles filles en 2h !

Je baise une fille dans les CHIOTTES d’un bar.

Je SODOMISE des filles le 1er soir (et elles aiment ça).

Je me fais lécher le trou du cul par certaines filles (cette pratique, ça s’appelle l’anulingus)

J’ai 3 PLANS CUL à la fois.

Je ne me déplace MÊME PLUS en rencard : soit elles viennent directement chez moi, soit j’appelle un plan cul.

Je me retrouve à baiser pratiquement TOUS LES JOURS, en alternant sexe-friend et nouvelles filles.

Je m’inscris sur TInder, Happn, Bumble, et continue de sortir en boite de nuit. Je me remets également au street (= drague de rue).

Inlassablement, je PULVÉRISE tout ce que je me pensais incapable de faire.

J’arrive même à embrasser dans la rue en 5 minutes une jolie étrangère sur le bord de seine (c’était totalement imprévu). Et couche avec dans la foulée.

Après avoir éjaculé, je lui fais avaler le sperme qui était dans la capote. Et elle AVALE (oui oui).

1 semaine après elle veut être en couple avec moi.

Mais ce n’est pas mon type. Alors je dis NON. Et le soir même, j’enchaine avec une autre fille en RDV.

Voilà à peu près à quoi ressemblait mon quotidien.

Je cesse d’entretenir mon journal vers Janvier 2017. Je n’ai de toute façon plus le temps, il se passe trop de choses.

Je continue tout juste d’entretenir mon compteur de filles avec qui j’ai couché.

Je me rends compte avoir dépassé les 100 filles début-2017.

Même si au fond de moi j’étais content, je suis devenu tellement habitué à baiser que ça ne me faisait plus rien.

C’est tout juste si j’ai passé ce “record” sous silence.

En fait, je commençait à changer. Je commençais à avoir envie de m’engager çà nouveau dans une longue relation. La drague ‘pour s’amuser” m’intéressait de moins en moins.

Et c’est ainsi qu’à la mi-2017, je me retrouve à avoir 2 copines en même temps (les 2 sont au courant).

J’arrête la drague à ce moment-là. À vrai dire, je commençais à me lasser. J’avais envie de vivre une relation plus profonde avec quelqu’un.

Au bout de 3 mois de relation, je choisis celle dont je suis tombé amoureux, et arrête la drague.

C’est à ce moment-là que j’arrête ma « carrière » de séducteur pour devenir coach en séduction.

Le passage de PLAYER à ENTRAINEUR s’amorce.

de-seducteur-a-entraineur

 

4/ Les 3 raisons pour lesquelles je suis devenu coach en séduction

Sur le marché, il y a 2 types de coachs en séduction :

  • 1/ Ceux qui font ça pour L’ARGENT
  • 2/ Ceux qui savent la DOULEUR de souffrir du MANQUE de femmes dans sa vie, et qui veulent AIDER les autres hommes à éviter cela.

Je me situe clairement dans la 2ème catégorie. C’est ma motivation première.

SI vous êtes arrivé jusqu’ici dans votre lecture, vous avez dû comprendre que je reviens de très très loin.

On ne devient pas coach en séduction pour l’argent, tout comme on ne devient pas coach sportif pour l’argent ni enseignant pour l’argent.

Ce métier, c’est celui d’entraineur.

On devient entraineur parce qu’on a ENVIE d’aider les autres.

Et c’est cette envie qui permet de durer dans ce métier.

Ce n’est pas la gloire, ce n’est pas l’égo, ce n’est pas pour se sentir supérieur ni pour frimer en soirée.

C’est pour ce GOUT d’aider les autres.

Si je devais résumer les 3 raisons qui m’ont motivée à devenir coach en séduction, ce serait celles-ci :

 

Raison #1 : se sentir concrètement (et humainement) UTILE

C’est la première motivation de ce métier : avoir un impact CONCRET et RAPIDE sur la vie des gens.

L’aide que l’on apporte aux gens se mesure très vite sur les gens.

Vous obtenez leur reconnaissance, leur gratitude, leur remerciement. Parfois même, un mail pour vous dire qu’ils vont se marier avec l’une de ces filles qu’ils ont pu rencontrer.

Et ça, c’est inestimable.

C’est LA motivation de tout entraineur qui se respecte. Car un coach, ce n’est pas un player, c’est un entraineur.

appeler-un-coach-en-seduction

 

Raison #2 : utiliser son passé pour servir une CAUSE juste

Le passé : soit on l’oublie, soit on s’en sert.

Vous connaissez mon vécu, et n’importe quelle personne ayant subi un vécu DOULOUREUX serait tentée de vouloir l’oublier.

De sortir la pioche, de l’enterrer par 10 mètres de fonds, et de refermer le trou.

Mais j’ai fait le choix de RÉUTILISER ce passé douloureux et les compétences qu’il m’a permis d’acquérir, pour servir une cause juste.

Cette cause, c’est celle qui me motive en tant que coach en séduction : donner des solutions aux hommes désireux de rencontrer les femmes dont ils ont envie.

Quoi de plus GRATIFIANT que de CHANGER la vie des gens, comme avec Vincent, l’un de nos élèves de coaching ci-dessous ?

peacocking-relooking-style-vestimentaire

 

Raison #3 : coaching en séduction + photographie = combinaison de 2 passions

Je n’en ai pas parlé ici, mais sachez que je suis photographe de passion depuis plus de 5 ans.

Puis lorsque j’ai créé Dragueur de Paris, je me suis professionnalisé dans le portrait pour hommes.

C’est ainsi que j‘ai décidé de mixer 3 compétences clefs pour nos coaching séduction :

Ces 3 compétences permettent de proposer une offre UNIQUE de coaching séduction que l’on ne trouve quasiment nulle part ailleurs (car il est très difficile de les maitriser).

 

BONUS : pour aller plus loin (et si vous avez aimé cette longue histoire)

J’en ai fait plusieurs fois mention durant l’histoire que  vous venez de lire

Durant ma « carrière » de dragueur, j’ai pu répertorier une bonne partie de mes péripéties sur plusieurs journaux.

Les péripéties qui m’ont conduit à avoir une vie affective et sexuelle AU-DELÀ de ce que je me pensais CAPABLE de faire.

Ce journal, je souhaite qu’il VOUS INSPIRE, pour que vous puissiez faire la même chose.

Quelles que soient vos origines.

Quelque soit votre vécu

Quelque soit votre « beauté physique » (il vous suffit de faire de la musculation pour corriger ça)

Vous pouvez faire la même chose.

Si je l’ai fait, vous pouvez faire encore MIEUX, car je ne suis ni un génie ni un surdoué.

Pour télécharger le 1er  volume (sur les 6 au total) du journal de dragueur, où je vous raconte ma transition de séducteur à coach en séduction, ça se passe ici :

Télécharger le JOURNAL du DRAGUEUR - 2015 à 2017 !

 

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réseaux sociaux

Plus d'articles
comment-trouver-un-mentor-en-seduction
⚠️ Comment Trouver Un Mentor En Séduction ?