▶️Recevez 1 mail privé & gratuit TOUS LES JOURS pour apprendre à PLAIRE aux femmes (même si vous êtes MOCHES) : cliquez ici !◀️

Comment baiser en 1h (alors qu’elle ne voulait pas de plan cul)

comment-seduire-une-femme-sur-tinder-9

Comment baiser en 1h (alors qu’elle ne voulait pas de plan cul)

Je retrouve cette fille (rencontrée sur Tinder) un soir à 21h.  C’était galère de la dater d’ailleurs, j’ai vraiment du batailler durant une bonne semaine pour qu’elle me refile son numéro, et 2 autres semaines pour qu’elle concède à faire les 40min de trajet pour venir me voir. Dans ces cas de figure, il faut persister, mais sans être trop lourd. Ne pas s’énerver si elle fait trainer, ne pas s’impatienter si elle n’est “pas dispo” (puisque les nanas sont rarement dispos comme elles le disent souvent ; François a du mettre des mois et des mois avant de sauter Ségolène Royale 😀 )

Bonne surprise : elle est encore mieux que sur les photos, très bonne, superbe cul ! En revanche, elle est en mode frigidaire dès le début. Bon elle, je ne la ramènerai pas directement à la maison pour baiser, je me prépare dés le départ à cette éventualité et décide d’y aller doucement pour m’adapter à son caractère. On passe donc par la case-bar histoire de parler comme des gens civilisés.

On parle de tout et de rien, mais elle est trop timide et je suis sans cesse obligé de relancer la conversation -> beaucoup de blancs. Du coup je l’oblige à se décoincer :

Dragueur de Paris : “Tu es timide toi”
Fille : “Un peu, pourquoi ?”
Dragueur de Paris : “jsais pas….t’es en mode frigidaire, je te stresse  tant que ça?”

Dragueur de Paris : “T’es raison de te méfier de moi, imagine je suis un psychopathe, ou un violeur de jeunes femmes…..”
Fille : “Ah oui tu l’es ?”
Dragueur de Paris : “Imagine…..tu devrais partir en courant on sait jamais 🙂 “

À force de punchline, de COLD READING (lecture à froid de la personne), tout en taquinant sur sa grande froideur, ça finit par marcher, et elle s’ouvre doucement comme une petite fleure. Heureusement que j’avais une FRAME forte pour tenir le coup et leader la conversation, elle ne l’aurait pas fait à ma place ! Je ne la touche à aucun moment volontairement pour la laisser se détendre et se rassurer, et éviter de donner une image de queutard dés le départ. Elle m’avoue qu’elle est un peu froide au début, mais dit s’ouvrir en connaissant mieux la personne. Good, on va voir ça bébé.

Vers la fin du verre, je la sens déjà + ouverte, mais toujours pas assez pour aller à l’appart. Il faut encore un peu de cuisson chef ! Alors je propose donc de bouger en ville s’asseoir sur un banc. On en trouve un 5min plus loin, on s’assied. Elle garde une distance de sécurité sur le banc, alors je fais quoi ? Je m’approche, évidemment 🙂

Là, je temporise, je ne la touche toujours pas pendant 10min, puis je passe à l’action en mode acteur porno ! Touches tactiles assurées, d’abord la main, puis les cheveux, puis la nuque…..je m’attendais franchement à prendre un gros STOP, mais non, en y allant graduellement, ça passe. J’escalade ainsi sur environ 15min sans prendre de résistance, à ma grande surprise. Le rythme est donc correct. Et je finis par l’embrasser.

Montée en temperature

Bon grosse déception le bisou, pas de langue et haleine bof. Je sens que ça ne donnera rien, mais je continue de chauffer en lui léchant tendrement le cou. Elle reste quand même en mode frigidaire, dans ma tête je me dis que je ne pourrai pas la baiser avant de nombreux rendez-vous. Puis vint le moment où je me décide à lécher son oreille pour tenter de la faire vriller, et là c’est la transformation en San Gokku ! Sa respiration s’accélère d’un coup. Je sens qu’elle aime ça. Et à sa façon de faire, je sens aussi une certaine frustration contenue, comme si elle n’avait pas baisé depuis longtemps. Je sens qu’elle a envie. Cet indicateur me redonne confiance, et je dévide de persévérer !

Il est 22h30, je lui notifie qu’il va falloir que je rentre, car je bosse demain. SAUF QU’elle ne semble pas particulièrement pressée de partir. Bref, mon petit doigt me dit qu’elle est open pour aller plus loin :

Dragueur de Paris : “Va falloir que j’y aille. Je te raccompagne ?
Fille: “Mouais….”
Dragueur de Paris: “T’es pas pressée de dormir toi non ?”
Fille: “Ouais pas trop”
Dragueur de Paris : “Dans ce cas accompagne-moi chez moi, tu verras où c’est”
Fille: “C’est loin d’ici ?”
Dragueur de Paris: “5min”
Fille: “…..OK”

Et nous débarquons chez moi 5min après 🙂
Le temps d’aller pisser, je m’allonge sur le lit, elle fait de même. Puis je bascule en mode acteur porno histoire de lui ôter toute envie de résister, la plaque directement contre le lit, et recommence à lui lécher l’oreille comme tout à l’heure. Et là, c’est l’explosion ! Elle me griffe de partout et se relâche complètement. Bon c’est clair qu’elle en a envie. On se désape petit à petit. Et on finit par baiser sans résistance de sa part. Lèche partout, langue dans l’anus….tout y passe, sauf la pipe ^^

Après le fuck, elle m’avouera qu’elle a eu envie de moi dès que j’ai commencé à la lécher lorsque nous étions sur le banc, et que le fait que j’ai été entreprenant lui a donnée envie. Elle ajoute que c’est la première fois qu’elle baise au premier rendez-vous avec un inconnu. Elle semble avoir kiffée, mais semble culpabiliser. Je la rassure en lui faisant comprendre que c’est un agréable moment et qu’elle a très bien fait. Et confirmation de ce que je pensais : elle n’a pas baisé depuis 5mois ! Donc clairement en manque. Cela explique les orgasmes de fou qu’elle a eu pendant la baise.

Elle se rhabille ensuite, et je l’a raccompagne…..sur le palier de la porte 🙂

Je l’ai revue ensuite plusieurs fois comme plan cul de courte durée.

Il est important de préciser que je parle ici d’une nana qui au départ, n’envisageait ABSOLUMENT PAS un seul instant de plan cul 😉 Elle me la dit clairement, d’abord sur Tinder, et ensuite dans la vraie vie. Cela devrait vous aider à changer vos croyances à vous aussi !

 

Envie d’aller plus loin ?

Téléchargez mon journal de drague des années 2015 à 2017 ! Il est GRATUIT, et a déjà été lu par 50.000 lecteurs 🙂

Télécharger le JOURNAL du DRAGUEUR - 2015 à 2017 !

 

 

Réseaux sociaux

Plus d'articles
Date avec une policière : baise en 2h