Tu as connu 10 femmes dans ta vie, et tu te demandes si c’est “beaucoup” ou “pas assez” dans la vie d’un homme ? Tu débutes, et tu t’es toujours demandé à partir de combien de femmes connues on devient vraiment BON ? À partir de quand commence t-on à devenir NATUREL ? Que tu n’as plus besoin de TECHNIQUE ?

J’ai reçu par mail (via ma page contact) de nombreuses questions d’hommes me demandant de l’aide, que l’on peut synthétiser par :

“Un homme qui rencontre « beaucoup de femmes », c’est combien à peu près ?”

“J’ai connu 6 femmes dans ma vie, c’est beaucoup ou pas assez ?”

“À partir de combien de femmes c’est bien de se mettre en couple ?”

 

Aujourd’hui, je vais répondre à TOUTES ces questions d’un seul coup ! A travers une approche évidemment statistique pour mieux comprendre le sujet, mais surtout, appuyée de mes 8 ans d’expérience en drague. Tu sauras ainsi exactement où te situer, et évaluer ton niveau de progression.

On va voir ça en deux grandes parties :

  • 1/ Avec combien de femmes puis-je coucher dans ma vie (5 ? 10 ? 15 ? 50 ? 3000 ?)
  • 2/ En 1 année, avec combien de femmes puis-je espérer coucher ? (inférieure à 3000 cette fois)

Avertissement : avec les termes grand public « femmes connues/rencontrées », bien entendu, je veux dire FEMMES AVEC QUI ON COUCHES ! C’est probablement évident pour certain, mais je tenais à le préciser 🙂 cette mise au point faite, on peut commencer à parler du sujet en question !

Avertissement 2 : cet article est destiné aux hommes célibataires de la classe moyenne. Si tu es très riche, mannequin, héritier, marié depuis 20 ans, ou encore patron d’une boite de nuit : cet article ne s’applique pas à toi 😉

formation-devenir-dragueur-crazy-stupid-love

 

Avec combien de femmes puis-je coucher dans TOUTE sa vie ?

Sortons déjà un premier portrait de notre mère patrie : le nombre moyen de partenaires sexuels que connait un homme au cours de sa vie est de…. D’UNE DIZAINE !

Est-ce beaucoup ? Pour des gens ayant peu d’expérience, oui. Pour des gens sortant souvent et rencontrant régulièrement des femmes, clairement NON ! Il est temps d’avoir un peu plus d’ambition que ça les amis. Car clairement, douze, c’est vraiment pas beaucoup (pour un homme).

Rebattons les cartes, et donnons les chiffres de la réalité telle qu’elle l’est vraiment ! Tu veux savoir si coucher avec 10 femmes c’est “beaucoup” ? Tu te demandes, pour les plus actifs, jusque combien ça peut aller ? Jusque combien TU serais capable d’aller si tu t’investis à fond ?

Messieurs, voici la réalité sur cette question oh-combien épineuse chez les hommes !

 

0 femmes : l’aube de l’humanité

Là, vous êtes au commencement de VOTRE évolution. Pas de panique, on est tous passés par là 🙂 Évidemment, il est extrêmement difficile d’avoir confiance en soi dans cette situation. Mais j’ai une bonne nouvelle pour vous : tôt ou tard, vous allez en SORTIR ! Aucun homme normalement constitué ne peut ignorer l’appel du sexe toute sa vie 😉

Ce stade, passé les 18ans, est donc amené à cesser une bonne fois pour toutes « un jour prochain pas si lointain ». Et le choix de ce jour ne dépend que de VOUS. Il ne tient qu’à vous d’ouvrir définitivement le score, et de commencer à ENFIN vivre votre vie d’homme au sens le plus biologique du terme ! La bonne nouvelle, c’est que plus le temps passe, et plus vous vous rapprochez du premier jour du reste de votre sexualité 🙂

 

De 1 à 5 femmes : l’éveil

Après avoir fait sa première fois, on se rend compte qu’en fait….finalement….faire l’amour, ce n’était pas grand-chose 😉 je me souviens encore de ce que m’a dit mon partenaire de drague de l’époque (en 2009) lorsqu’il s’est dépucelé après 1 année de galère :

Pote : “Sérieux, j’ai pensé à ça nuit et jour en me disant que c’est LE truc qui me rendrait le plus heureux au monde. En fait c’est sympa, mais c’est pas le Saint Graal non plus. Et puis ce n’était pas si difficile, je me prenais vraiment la tête tout seul”

On démystifie donc très vite le truc ! Passé la première fois, il devient plus facile d’enchainer ses premières nanas. Ainsi commence le début de VOTRE expérience avec les femmes. Mais comme dit, ce n’est que le début ! Ce stade vous aura tout juste permis de démystifier l’acte sexuel en lui-même. Maintenant, pour se construire une expérience plus solide, il va falloir enchainer !

 

De 5 à 15 femmes : un début d’aisance

Passé les 5 femmes, on commence à noter un début de bonne confiance en soi dans sa capacité à séduire une femme. Elles nous font moins peur, et on est capable d’y aller sans avoir la boule au ventre. La peur de l’approche est toujours là, mais bien moindre qu’avant.

À partir de 10/15, on commence à être capable de distinguer les femmes intéressantes (= bonnes à marier), des « random girls » (= bonnes à baiser). On commence à devenir plus sélectif qu’avant. On devient plus exigeant.

La plupart des hommes s’arrêtent à ce début d’aisance et de variété sexuelle de leur vie ! Et c’est dommage, car c’est à partir de ce moment que ça devient intéressant. Que ce qui était autrefois une galère sans nom se transforme en jeu et passion 🙂

 

De 15 à 30 femmes : dragueur confirmé

Les femmes deviennent de plus en plus faciles à séduire, et l’aisance devient flagrante. On va draguer comme si on allait chercher du pain à la boulangerie, cela devient quelque chose de parfaitement normal.

Arrivés à la trentaine de femmes rencontrées, les points de comparaison sont nombreux ! Vous devenez ainsi beaucoup plus aptes que la moyenne à CHOISIR une femme pour vous mettre en couple avec. Celle qui vous plait et vous correspondra vraiment. Et non celle qui vous aura choisis, et que vous aurez acceptée, faute de mieux. Ces points de comparaisons font qu’à partir de ce stade, vous êtes largement plus apte que la moyenne des gens à jauger la VALEUR d’une femme (valeur physique et mentale).

Dernier point : ce début de variété sexuelle vous donne une vue d’ensemble sur les femmes. Cette vue vous servira toute votre vie dans vox choix, que ce soit pour une nuit ou pour la vie.

pub-parfum-axe-filles

 

De 30 à 60 femmes : dragueur avancé

On grimpe encore d’un niveau ! À ce stade, les baises s’enchainent de plus en plus vite, et la facilité à le faire devient déconcertante. Et dire qu’il y a quelques années, vous trouviez que les femmes étaient difficiles à séduire, que ça prenait des heures et des jours. Maintenant, c’est quelque chose qui arrive souvent. Et surtout, de plus en plus vite !

Vous avez de moins en moins besoin de regarder du porno, faute d’avoir trouvé une femme avec qui coucher pour remplacer votre main. Elles font partie de votre quotidien. Si vous avez quelques plans cul, il se peut même que vous ne passiez pas une seule journée de la semaine sans faire l’amour avec une femme 🙂

 

De 60 à 100 femmes : pré-expert

Avec un tel vécu, les femmes n’ont quasiment plus de secret pour vous. Je considère que c’est à partir de ce niveau que l’on devient capable de COACHER d’autres hommes pour séduire une femme. Le vécu est grand, et supérieur à 98% des autres hommes. Vous êtes à un niveau de compréhension des femmes que très peu d’autres hommes peuvent surpasser !

C’est également à partir de ce niveau que l’on commence à ressentir la drague comme une DROGUE. Qu’on a du mal à s’arrêter. En effet, les femmes deviennent un passe-temps comme un autre. Draguer s’apparente à aller à la salle de sport : c’est devenu une activité comme une autre, et pas forcément plus compliqué ! Mais tellement jouissive !

C’est aussi à partir de ce niveau que l’on se surprend à vouloir draguer avec des handicaps volontaires pour voir si ça marche quand même (tee-shirt sale, chapeau sur la tête, crane rasé, draguer en Anglais, etc…). Il faut dire qu’à ce niveau, on en a tellement plus rien à foutre de coucher ou non avec une fille, qu’on s’autorise ce genre d’écarts. Le paradoxe, c’est que cette autodérision va vous faire chopper encore plus que nous ne choppiez déjà 🙂

homme-femme-hotel

 

Plus de 100 femmes : expert en séduction

À ce niveau, vous savez TOUT ce qu’il faut savoir ! Plus rien ne vous surprendra. À la rigueur, il vous reste probablement des fantasmes à réaliser. Pour le reste, continuer de draguer devient une routine. On n’y pense plus, tout s’enchaine facilement. Parfois même, on arrive à sauter une très belle femme sans vraiment savoir comment on a fait.

A ce stade, vous avez VOTRE propre méthode de séduction. Chaque personne est unique, et lorsque l’on débute, on pompe les techniques des autres. Lorsque l’on atteint un vécu suffisamment important, on est capable de se construire sa propre façon de faire, enseignable à tous…..que d’autres débutants recopieront à leurs tours 🙂

Pour les gens qui décident de se poser en couple à ce moment, ils choisiront généralement une très belle femme ! Pourquoi ? Parce-que seul ce type de femme pourra convaincre l’homme à succès que vous êtes de rester fidèle affectivement et sexuellement. Vous êtes donc devenu ULTRA SÉLECTIF. Ce qui est une très bonne chose pour vous 🙂

 

Plus de 200 femmes : GOD LIKE !

Là, vous avez un vécu que 99.99% des gens ne vivront jamais. Vous avez une expérience de malade. Un conseil : partagez-là ! Cette expérience vaut de l’or.

La plupart des coachs en séduction ayant dépassé la trentaine comptent plus de 200 femmes à leur actif. Après tout, il suffit de draguer de façon intensive pendant quelques années pour y arriver. Ce n’est pas en soi un travail de TITAN, mais un travail dans la durée : vous draguez souvent, mais pendant plusieurs années. C’est ce cumul et cette constance qui peut donner lieu à un chiffre, donc une expérience, très forte.

homme-relation-multiple

 

 

En 1 année, avec combien de femmes puis-je espérer coucher ?

Nous allons maintenant voir une autre donnée statistique, plutôt destinée aux dragueurs cette fois (ceux qui sont mariés ne seront pas intéressés).

Lorsque l’on souhaite évaluer le niveau d’un homme dans sa capacité à plaire aux femmes, un bon indicateur est de savoir avec combien de femmes il arrive à coucher en une année complète (les thons et/ou femmes moches ne comptent pas).

Nous allons donc aborder ce deuxième axe de réflexion, afin que chacun puisse se situer par rapport à la réalité !

Si vous désirez ensuite aller plus loin dans la réflexion, vous trouverez TOUT sur mon Ebook “Le journal du Dragueur” des années 2015 à 2017, que vous pouvez télécharger gratuitement ci-dessous :

 

De 0 à 5 femmes par an : le débutant

Inutile de chercher la performance à ce stade. Vous débutez, et parvenir à coucher avec une femme relève soit de l’exploit, soit du hasard (une fille bourrée à qui vous plaisez). En conséquence, le nombre de femmes avec qui vous parvenez à vos fins se compte sur les doigts de votre main droite (qui est aussi celle que vous utilisez le soir sur Xvideos 🙂 ). Et les rares fois où c’est arrivé, vous trouvez que c’est un coup de chance, et ne savez même pas expliquer pourquoi ça s’est fait (et encore, c’est en espérant que vous n’avez pas baissé vos critères juste pour coucher).

Ne vous frappez pas, c’est normal ! Encore une fois nous sommes tous passés par là 🙂 Assumez celà, et cherchez la solution !

La bonne nouvelle dans tout ça : si vous vous intéressez un tant soit peu à la séduction et/ou au développement personnel, ou que vous prenez un coaching, vous allez très vite passer au stade suivant.

 

De 5 à 7 femmes par an : monsieur tout le monde

C’est là une moyenne à peu près normale la plupart des hommes. S’ils faisaient ça tous les ans, bien sûr, ils pourraient connaitre beaucoup de femmes dans leur vie. Mais ces gens-là se casent souvent dans les 6mois ou 1an. Conséquence : ils rejoignent la statistique des gens qui ne connaissent qu’une dizaine de femmes dans leur vie.

C’est dommage, car ils commençaient à avoir un début d’expérience qui leur aurait permis de MIEUX choisir la femme de leur vie ! En effet, il faut savoir que la plupart des hommes se casent avec l’une des 5 femmes avec qui ils ont couché. Je ne compte plus le nombre de débutants qui se casent avec leur 2ème ou 3ème partenaire sexuelle. Clairement, ce n’est pas la meilleure solution.

Si vous leur posez la question, ils vous répondront “je suis bien avec, c’est la femme de ma vie”. OK, mais sans expérience comparative, comment le savoir avec certitude ? C’est là tout l’intérêt de se forger une expérience FORTE de drague avant de se poser avec quelqu’un. Cette expérience vous permet de mieux comparer.

C’est pareil quand on choisit une voiture : le mec qui a conduit un peu toutes les marques sera plus à même de choisir, que monsieur tout le monde qui n’aura conduit que des Renault toute sa vie sans chercher à tester d’autres marques pour élargir son expérience.

 

De 7 à 15 femmes par an : l’apprenti dragueur

Quelqu’un de persévérant et ayant retenu les principes fondamentaux de la séduction, atteindra très vite ce niveau. Cela correspond à environ 1 femme par mois (en moyenne).

Là démystification commence à opérer à partir de ce moment. Sachant qu’avec ce nombre de femmes, vous avez déjà une expérience largement supérieure à la plupart des autres hommes.

Ce-soir-je-choppe

 

De 15 à 25 femmes par an : dragueur confirmé

On arrive maintenant à environ 2 femmes par mois. Pour un dragueur actif, ce niveau est largement atteignable, sans avoir à sortir tous les soirs ! Ce niveau est celui de la plupart des hommes ayant appris l’art de la séduction, au bout de 1 à 2 années d’apprentissage.

C’est une bonne vitesse de croisière, sans prise de tête, qui vous fait rencontrer un nombre sympathique de femmes toute l’année (surtout si vous êtes actifs pendant plusieurs années). Arriver à ce niveau est à la portée de tous sans trop de prise de tête. Pas besoin de passer ses nuits à étudier la séduction comme une science afin d’y arriver.

 

De 25 à 40 femmes par an : séducteur avancé

Un début d’expertise se dessine. Vous atteignez quasiment les 3 femmes par mois en moyenne, ce qui est très bien ! Vous ne draguez pas forcément plus qu’avant, mais vous le faites MIEUX ! Et c’est ça la différence.

Vous vous concentrez maintenant sur l’optimisation de vos approches. En effet, chaque journée ne fait toujours que 24h, et vous n’avez pas forcément le temps de sortir tous les soirs et de tout miser sur le nombre de femmes à qui vous irez parler. On commence donc à optimiser ses approches, et à être plus sélectif.

dragueurdeparis-dsk

 

De 40 à 50 femmes par an : expert en séduction

Vous peaufinez sensiblement votre drague, et atteignez un taux de réussite insolent ! Il ne devient pas rare de sortir le soir, et repartir 1h après avec une fille dans vos bras. Tout devient très facile. La drague commence à devenir une activité routinière, et vous pensez de moins en moins technique. Cela devient routinier, et vous savez tout ce qu’il y a à savoir.

Atteindre ce niveau vous donne l’expérience de drague nécessaire pour ENSEIGNER aux autres. En effet, à moins d’être riche ou hyper beau gosse, atteindre ce niveau demande un effort significatif et un gros investissement personnel ! Et si vous êtes capables d’y arriver, alors vous pouvez l’enseigner à autrui.

 

Plus de 50 femmes par an : GOD LIKE !

Plus rien ne vous fait peur, vous couchez avec plus de 4 femmes par mois, soit quasiment une femme différente par semaine ! Et c’est comme ça quasiment toute l’année ! Si on ajoute à ça vos inévitables plans cul, vous avez le niveau pour baiser quasiment tous les jours avec une femme différente.

Les femmes font intégralement partie de votre vie, et vous savez tout sur la drague. Tout ce que vous avez à faire est de pratiquer, sans vous poser de question.

Il est difficile d’aller plus haut, atteindre ce niveau demande un investissement ultra-conséquent, qui ne sera fait que par 0.001% des hommes (et encore). Si vous y êtes arrivé, vous pouvez être fier de vous !

musculation-boite-de-nuit

 

Conclusion

Ton pote fanfaronne de coucher avec 20 femmes par an ? Alors tu peux lui dire de se calmer, son niveau n’étant pas très avancé, et lui dire qu’il peut faire beaucoup mieux !

Tu as un pote dragueur en apparence timide, mais qui couche avec 52 femmes par an ? C’est une perle très rare, son niveau est exceptionnel ! Je t’invite fortement à sortir pour le voir à l’œuvre, et apprendre de son vécu.

Voilà qui remet les choses en place !

 

Pour les autres, et notamment ceux qui partent de zéro ou de loin, je tiens à vous rassurer sur une chose TRÈS IMPORTANTE : vous aussi vous pouvez atteindre un excellent niveau ! Je l’ai fait, mon vécu le prouve, et d’autres avant moi l’ont déjà fait également. Il n’y a aucune fatalité, il ne tient qu’à vous de vous donnez la CHANCE d‘avoir un très bon niveau. Vous n’avez donc AUCUNE excuse de type “je suis trop moche” ou “je suis nul”, beaucoup sont partis de plus bas que vous et ont atteint le sommet !

Car oui, être bon en drague est une chance. Cela vous donne l’incroyable capacité de CHOISIR la femme de vos RÊVES. Pourquoi ? Parce que votre vécu avec les femmes sera suffisamment important pour vous le permettre. Vous passez de salarié à patron. Vous n’êtes plus choisi, vous choisissez.

Après avoir couché avec 50, 100, ou 150 femmes, vous serez capable de dire si la prochaine que vous rencontrerez ne mérite qu’une partie de baise dans votre lit….ou beaucoup plus 🙂 Cette capacité à choisir, je la souhaite à tout le monde, car c’est la clef pour se donner la chance d’être HEUREUX.

Vivez votre expérience, et donnez-vous les moyens de CHOISIR votre femme !

 

Pour aller plus loin

Tu habites à Paris, et tu as du mal à te lancer seul ? tes potes sont débutants eux-aussi, et du coup tu ne progresses pas ?

L’aide que je te propose, c’est un coaching accéléré de 3 heures en pleine rue ! Garantie 0% marketing, et 100% efficacité, nous allons à l’essentiel en un minimum de temps ! Les témoignages parlent d’eux-mêmes 🙂 Clique sur l’image ci-dessous pour plus d’infos :

 

2 Réponses

  1. David

    Salut, personnellement je suis à 0 ça me complexe 😕Pourrais-tu écrire un article sur comment faire ? (Et quand on est seul)

    Répondre
    • dragueurdeparis

      Hello David, dsl de la réponse tardive. Oui cest prévu 😉je t’invite à me contacter par MP si tu es pressé, on verra ce qu’on peut faire pour toi !

      Répondre

Laisser un commentaire