▶️Recevez 1 mail privé & gratuit TOUS LES JOURS pour apprendre à PLAIRE aux femmes (même si vous êtes MOCHES) : cliquez ici !◀️

Incroyable doublé : 2 baises en 2h !

choppe-2-filles-en-2h
choppe-2-filles-en-2h

Incroyable doublé : 2 baises en 2h !

Trop content, votre humble dragueur parisien vient de réaliser une performance inédite dans sa jeune carrière de dragueur : 2 baises en 2 dates d’affilée, espacées de même pas 2h ! Cela fait donc 3 nouvelles filles baisées ce week-end, en 48h 🙂 (la 3e étant celle des chiottes du bar)
victoire-dragueur

 

Le 1er date

Cette nana est plutôt atypique, car il s’agit du portrait craché de Sansa Stark (véridique !) de la série Game of Throne. Je l’avais rencontré la semaine précédente dans un bar, et pris son numéro en 2minutes sans trop faire attention (j’étais bourré 🙂 ). Je résume ci-dessous mes notes sur cette histoire, que je n’avais pas encore publiées sur le blog vu que la baise n’était pas encore actée :

Dimanche, je me fais chier, et j’ai une de ces triques. Je me dis que je vais relancer mon numéro du vendredi soir. Elle répond positivement, et je réussis à la faire venir juste en bas de chez moi. À ce stade, je précise que je n’ai AUCUN souvenir d’elle et de son apparence physique, sinon qu’elle était très grande.

Je la retrouve : cette nana est le sosie de Sansa Stark ! Grande, rousse, mêmes yeux, la copie parfaite. Elle est donc plutôt pas mal. On dirait vraiment la même, c’est hallucinant !

Bon du coup je n’essaye pas de la ramener direct chez moi, car c’est trop tôt, pas assez de rapport intime pour cela. En guise de préliminaire, je l’emmène donc au salon de thé pas cher à côté de chez moi, que j’ai déniché au cours de mes dernières dates. On y restera environ 30min histoire de parler. Elle avoue avoir pas mal bu, mais se souvenir de tout ce qu’on s’était dit. ça tombe bien c’était pas mon cas 🙂 Elle dit qu’elle était étonnée, car ne m’a pas vue approcher ce soir-là, que j’ai débarqué d’un coup, et qu’elle était surprise ahahah. À part ça, c’est du classique.

Ensuite je lui propose de bouger, et elle est partante, donc c’est ON ! Je lui parle de mes photos sur le chemin (vu que je suis photographe amateur), et puis 30sec après, je lui dis que tiens, comme on est passait justement devant chez-moi par un heureux hasard, ce serait le bon moment de lui montrer mes photos pour avoir son avis 🙂 Au début elle dit non, c’est vrai que ça fait vraiment cliché la façon dont j’ai initié le truc juste pour la faire venir chez moi. Mais en insistant, ça finit par passer. Nous montons donc chez moi. Comme je n’avais pas prévu de la faire monter, c’est le bordel : des poireaux sur la table, un sweat par terre, un bol de flocon d’avoine sur le bureau, l’aspirateur au milieu du salon, la vaisselle pas faite. Un appart de mec quoi. Si avec ça elle s’enfuit pas en courant….

Je l’a sens stressé au début, donc l’a fait s’asseoir sur le canapé. J’hésite un peu à attaquer, car je sens que je vais prendre un râteau. Mais je me dis que ce serait dommage de ne pas essayer. Je m’approche, pas de résistance. Puis je tente de l’embrasser. Elle tourne la tête, donc je l’embrasse sur la joue, puis encore…..et puis je fais tourner sa tête, et baiser forcé 🙂 Au début juste des smacks, et puis d’un coup, elle me saute dessus en respirant très fort et en me tirant les cheveux. Ça y est, j’ai trouvé l’interrupteur de libido ! La nana se lâche complètement en respirant très fort et en faisant des hmmmmm, alors que pendant tout le date elle était restée complètement froide et neutre.

Je la tripote de partout, commence à la désaper, et boum résistance sur la chatte ! Un pas en arrière, puis je recommence, et RE-résistance ! Impossible de lui faire retirer le pantalon. Du coup je m’acharne sur ses tétons, je lui mange les cheveux, lui tire la crinière, excité par son parfum à la senteur féminine……et BOUM elle me mort la lèvre !

Putain je saigne !

Je ne blague pas elle m’a défoncé la lèvre. Du coup je file aux toilettes pour me rincer. En revenant, elle me montre sa lèvre, et me dit que l’ai mordue aussi 🙂 C’est vrai que je l’ai pas mal entaillé en plus. Club des vampires v2.0. J’en profite pour fermer la fenêtre, car comme j’ai un vis à vis, on risque de se faire surprendre. Et ce ne serait pas la première fois.

Ensuite je vais chercher de l’eau, et je la plaque contre le canapé en mode acteur porno en la tripotant façon Johny Sins. Mais là encore, impossible de franchir la barrière du pantalon.
Dragueur de Paris : “Je sais que tu as envie de moi”
Sansa Stark : “Oui j’ai envie, mais pas ce soir”

Du coup je ne sais pas trop ce qu’elle avait dans la tête, mais voilà. On parle un moment ensuite, puis elle retourne se coiffer et enfile son manteau pour se rendre à un diner de famille à qq arrêts de métro plus loin.

5min après elle m’envoie un texto
Sansa Stark : “J’ai passé un bon moment avec toi, 🙂 passe une bonne soirée”

Et voici la suite : je l’ai relancée en rentrant de voyage d’affaires en Allemagne, mais elle n’était pas dispo. Et dans l’aprèm du dimanche, qui m’écrit ? Non ce n’est pas Paris Hilton, mais bien Sansa Stark ! Elle me propose de se voir. Je dis donc OK à 20h. Elle me demande l’adresse, ce qui signifie qu’elle veut aller direct chez moi 🙂

Dans ma tête, je suis quasi sûr qu’on passera un bon moment.

baise-sansa-stark

Les mêmes cheveux, la même taille, mais la célébrité en moins.

 

Elle arrive, elle s’installe, et on se choppe direct. Je commence à la chauffer, et puis BIM, grosse résistance elle écarte sèchement ma main de son minou ! Je ralentis un peu pour la laisser respirer, puis recommence, mais rien n’y fait. Et là que fait-elle ? Elle se blottit contre moi et me dis que “c’est encore trop tôt”. Je rêve, elle se met en mode COUPLE, c’est pas bon ça ! L’alarme interne retentit, situation critique, je ne veux pas de relation avec cette nana !!!

À ce stade, le doute est permis, et l’issue complètement incertaine. Je commence à me faire à l’idée que je risque de ne pas la niquer. Mais j’ai une de ces triques……et c’est finalement ce petit détail anodin qui va tout changer. Donc je temporise environ 10min, puis je la réchauffe à nouveau. Calmement, je parviens à lui faire déboutonner sa chemise pour “voir ses seins”, et là je me jette dessus comme un obsédé sexuel et commence à la lécher de façon très très appuyée et tendre à la fois. Je sens qu’elle s’excite de ouf, donc je glisse doucement ma main vers sa chatte et l’empoigne par-dessous. Cette fois-ci, elle ne retirera pas ma main, c’est passé.

Je continue donc le manège, à escalader de plus en plus fort, en susurrant les mots qui font plaisir :

Dragueur de Paris : “hmmmm j’ai envie de toi j’en peux plus” (voix très grave)
Sansa Stark : “Moi aussi j’ai envie de toi”

God, cette fois c’est la bonne ! Encouragé par cette révélation ultime, je la désape donc très rapidement, aucune résistance ne viendra plus contrecarrer notre féerie nuptiale. Je déploie le canapé en mode-lit, et baise directe en mode ultra-passionné. Sérieux on s’est carrément jetés dessus l’un contre l’autre. C’était très fort.

À ce moment-là, il est 21h30. La vérité est qu’à 22h, j’avais daté une 2e nana. Donc dans 30 minutes, alors que je viens d’éjaculer ! En fait je comptais sur elle pour au cas où je n’arriverais pas à baiser Sansa Stark. Et maintenant que mes couilles sont complètement vides, je me demande si faire un 2e date est vraiment opportun. Et à ce moment précis, comme une confirmation venue du ciel, je reçois un message d’elle :

2e date : “Coucou, je suis dans le métro, j’arrive à 22h”

Bon ben c’est trop tard pour annuler. J’ai plus qu’à faire partir Sansa Stark de mon appart. Le temps de trouver un prétexte, puis tout ranger et nettoyer, me recoiffer, me reparfumer, et d’aller faire caca, elle est déjà là ! Ainsi, commence donc le 2e date. Je commence à imaginer des stratagèmes pour justifier le fait que j’ai du mal à bander ^^

 

Le 2ème date

Celle-ci date de 3 semaines : une nana que j’avais datée depuis Tinder. Voici le rappel des faits, toujours issus de mes notes que j’avais commencé à rédiger, mais non publiés vu qu’il n’y avait pas encore eu de baise :

La nana est une Espagnole de 24ans, qui parle bien Français, type “pas de plan cul”, et qui fait de la musculation (comprendre, du squat ; squat = cul de panthère 🙂 🙂 🙂 Il est 19h, on s’est échangé à peine quelques messages. Mais la discussion se passe tellement bien que je lui propose un date à 20h, soit dans 1h. Elle accepte. Je bouffe en speed des cacahuètes, des sardines, et un œuf. Je cire mes pompes, refais mon lit, et c’est parti pour le date du dimanche.

[…]

Elle se pose direct sur le canapé, et chose intéressante, complètement AU MILIEU. Ce qui veut dire que, quel que soit l’endroit où je vais m’asseoir, je serai collé à elle. Et c’est ce qui se passe. Comme elle ne s’écarte pas, j’en déduis que c’est bon. Je kino pendant 10min sans rien faire, et on fini par s’embrasser. Sauf que ce baiser est……enivrant ! Elle embrasse du feu de dieu, et j’ai directement ma quéquette en érection comme jamais elle ne l’a été de la journée ! ça commence à déraper.

Mais malheureusement, l’incroyable se produit : je FRÔLE littéralement la baise, sans y parvenir. Il manquait un tout petit truc pour que ça passe, un peu d’insistance au moment où elle était le + chaude, et je pense que ce serait passé. Je suis vraiment passé tout près, mais je n’ai pas marqué au but ce soir-là. Il ne manquait vraiment pas grand-chose !

Ensuite, je n’ai pas eu de nouvelles pendant 2semaines quasiment. Je pensais qu’elle m’avait NEXT, et du coup, j’ai failli la supprimer de Tinder. En fait, l’explication était tout autre : Madame a cassé son portable ! Un iPhone 6s en plus, bien cher le téléphone. Du coup elle a fini par me recontacter via Tinder. Heureusement que je ne l’avais pas supprimé…..

Ensuite, nous rentrons dans la frame acteur porno. Je m’explique : c’est une nana qui a beaucoup souffert dans le passé (elle a été battue par son ex-copain). Du coup, elle me dit qu’elle a envie de me revoir, mais sans être la fille d’un soir. Elle me dit qu’elle fait un blocage pour coucher, et qu’elle a besoin de temps. Je lui fais donc une belle réponse qui va la convaincre (et qui est sincère) :

Dragueur de Paris : “C’est censé être un moment de plaisir partagé à deux, donc le fait que tu te sentes fragile n’est pas un obstacle, au contraire dans ces moments, faire l’amour est ce qu’il y a de mieux. Franchement je ne vais pas te “jeter” après avoir fait l’amour ensemble, ce n’est vraiment pas mon genre, donc tu peux t’ouvrir à moi et me faire confiance. Et si ça se passe bien, j’aurai surement très envie de te revoir. Oui tu pourras rester chez moi après, tu passes à partir de 22h ça va ?

La frame fait mouche, et elle a fini par venir.

En arrivant, on s’embrasse très passionnément. Et surprise : ma bite se dresse ! Cette fille a vraiment un truc très excitant en elle. Le temps de boire un verre d’eau, nous baisons directement. Et quel coup les amis !!! Une panthère qui m’a léché les cuisses de long en large (pourquoi les cuisses d’ailleurs ?) avant d’attaquer……ma bite à peine reposée !

Mais en fait elle m’excitait tellement que j’ai juste eu un peu mal au début de la pipe, mais ensuite je n’avais plus mal. Je bandais très dur et popol restait fidèle au garde-à-vous. Ensuite je l’enfourche en missionnaire, puis en levrette en la baisant de façon très douce, mais très ferme à la fois dans les mouvements. Pas de claques ni de tirage de cheveux, je ne pense pas qu’elle aurait apprécié vu son passif. Malgré tout, je n’aurai pas éjaculé quand même. Je lui raconte que je me suis branlé 2h avant son arrivée 🙂 et elle me croit. Elle reste ensuite avec moi toute la nuit, et nous partons travailler chacun de notre côté.

 

Parenthèse fin d’année 2016

Eh oui, ce récit de drague est également l’occasion pour moi de conclure cette année 2016 riche en émotion et en éjaculations ! Avec ce récit donc, 3 nouvelles filles en 48h, je suis vraiment content d’avoir franchi ce palier ! Il ne me reste plus qu’un rencard ce soir, et je pense que j’aurai bien eu la dernière de l’année 2016 cette fois. 🙂

Repos bien mérité pour les vacances d’hiver qui se profilent, avant d’attaquer la nouvelle année 2017 avec encore + de filles ! Ce sera mon dernier article de cette année, et d’ici le prochain en 2017, je vous souhaite d’être gâté par le père Noël (en parfum par exemple pour faire tomber ces mesdames dans votre plumard).

Et je vous souhaite également de bien vous bourrer la gueule lors de la fête du 31 ! Ce jour-là, je ne draguerai pas, car je serai en soirée avec des amis, la plupart étant en couple. La réouverture des hostilités interviendra en début d’année prochaine, donc ne vous éloignez pas trop !

 

Toutes mes autres histoires de drague sont dans mon journal !

Déjà lu par plus de 50.000 lecteurs, il n’attend plus que vous 🙂

Télécharger le JOURNAL du DRAGUEUR - 2015 à 2017 !

Réseaux sociaux

Plus d'articles
week-end-des-bisous
Le week-end des bisous (= embrasser pleins de filles)